Dek hor (2006) Songyos Sugmakanan

Le Pensionnat

Pays de productionThaïlande
Sortie en France22 août 2007

Générique technique

RéalisateurSongyos Sugmakanan
ScénaristeChollada Teaosuwan
ScénaristeVanridee Pongsittisak
ScénaristeSongyos Sugmakanan
Société de production GTH - Gmm Tai Hub Company Limited (Bangkok)
Société de production Phenomena Company Limited (Bangkok)
ProducteurYodphet Sudsawad
Producteur exécutifPaiboon Damrongchaitham
Producteur exécutifBoosaba Daorueng
Producteur exécutifVisute Poolvoralaks
Producteur exécutifJina Osothsilp
Distributeur d'origine Wild Side Films
Directeur de la photographieNiramon Ross
DécorateurSutham Viravandaj
DécorateurKomkrit Chaknam
CostumierWasana Benjachat
MonteurPongsatorn Kosolpothisup

générique artistique

Charlie Trairat(Ton)
Jintara Sukaphatana(Mademoiselle Prani)
Sirachuch Chienthaworn(Wichien)
Jirat Sukcharoen
Thanabodin Suksaeresup
Pagasit Punturat
Anuchit Panudseranee
Suthipongse Thaphithakkul
Nipawan Taweepornsawan
Nattaporn Tameeruks
Monton Arnupabmard

Bibliographie

Synopsis

À Bangkok, en pleine année scolaire, le père de Ton, garçon de 12 ans, lui annonce qu’il va entrer au pensionnat. Là-bas, la surveillante, Mlle Prani, impose une ferme discipline qui le déstabilise. Un jour, un petit groupe d’élèves le convoque, et leur chef lui demande s’il a peur des fantômes. Au matin, Ton s’aperçoit qu’il a fait pipi au lit. La nuit suivante, il se retrouve enfermé aux toilettes. C’est une blague des élèves. Il entend le disque rayé que se passe en pleurant Mlle Prani. Puis, quand son père l’appelle au téléphone, il raccroche sans lui parler. Une séance de cinéma en plein air est organisée : un film de vampires. Un de ses copains lui passe une revue légère. Il se fait prendre par la surveillante, mais elle ne le punit pas. Il revoit la scène au cours de laquelle il a vu son père tromper sa mère. Il se fait un ami : le fantôme de Wichien, l’élève qui s’est noyé dans la piscine. Sous son lit, est inscrit le nom de Wichien. Il le voit nager dans la piscine et se noyer. Wichien raconte à Ton sa mort accidentelle : ses copains croyaient qu’il blaguait et ne l’ont pas aidé. La surveillante s’est sentie responsable de sa mort. Ton est amené près de la piscine par ses amis. Dans un état second, il voit Wichien partir. Il va voir Mlle Prati pour lui dire que Wichien est mort accidentellement, et qu’il ne s’est donc pas suicidé. Ses parents viennent chercher Ton. Il est réconcilié avec son père, mais souhaite rester au pensionnat.
© LES FICHES DU CINEMA 2007
Logo

Exploitation