Bakjwi (2008) Chan-wook Park

Thirst, ceci est mon sang

Pays de productionCorée
Sortie en France30 septembre 2009
Procédé image35 mm - Couleur
Durée133 mn

Générique technique

RéalisateurChan-wook Park
ScénaristeSeo-Kyung Chung
ScénaristeChan-wook Park
Société de production CJ Entertainment (Séoul)
Société de production Moho Film (Séoul)
Société de production Focus Features International (London)
ProducteurChan-wook Park
ProducteurSoo-hyun Ahn
Producteur déléguéMiky Lee
Producteur déléguéKatharine Kim
Distributeur d'origine Le Pacte (Paris)
Directeur de la photographieChung-hoon Chung
Directeur de la photographieHyun-won Park
Ingénieur du sonGun Jung
Ingénieur du sonSuk-won Kim
Ingénieur du sonChang-seop Kim
Compositeur de la musique originaleYoung-wuk Cho
Directeur artistiqueSeong-hee Ryoo
CostumierSang-Kyung Cho
MaquilleurJong-hee Song
MonteurSang-Beom Kim
MonteurJae-beom Kim

générique artistique

Kang-ho Song(Sang-hyun)
Ok-vin Kim(Tae-ju)
Hae-sook Kim(Madame Ra)
Ha-Kyun Shin(Kang-woo)
In-hwan Park(le vieux prêtre)
Dal-soo Oh(Young-du)
Young-chang Song(Seung-dae)
Mercedes Cabral(Evelyn)

Bibliographie

Synopsis

Sang-hyun, un jeune prêtre, se lasse de devoir réconforter les mourants à l’hôpital. Contre l’avis de ses supérieurs, il se porte volontaire pour expérimenter un vaccin contre le virus Emmanuel. Alors que tous les cobayes succombent à la maladie, Sang-hyun ressuscite grâce à une mystérieuse transfusion qui le transforme en vampire. Célébré à son retour comme un messie, il est dépêché auprès du lit de Kang-woo, un ami d’enfance atteint d’un cancer. Dépassé par la croissance de ses désirs charnels, Sang-hyun s’éprend de Tae-ju, la femme désoeuvrée de Kang-woo qui vit un enfer domestique sous l’égide de sa belle-mère, Madame Ra. Estimant que Kang-woo fait obstacle à la poursuite de leur amour, les deux amants décident de le noyer. Après le meurtre, le mari réapparaît sous la forme d’un fantôme qui s’impose durant leurs ébats. Madame Ra est paralysée de douleur, mais comprend peu à peu le jeu des deux amants. Peu après, Tae-ju insiste pour que Sang-hyun la transforme elle aussi en vampire. Mais, tandis que Sang-hyun siphonne le sang de malades dans le coma pour étancher sa soif, Tae-ju prend un malin plaisir à tuer sans retenue. Lors de sa partie de mah-jong hebdomadaire, Madame Ra fait comprendre à ses amis que Sang-hyun et Tae-ju ont tué son fils. Tae-ju les massacre. Sang-hyun décide alors d’en finir. Il emmène Tae-ju au bout d’une falaise où ils ne pourront se dérober aux rayons du soleil. Ils brûlent tous deux, sous les yeux de Madame Ra.
© LES FICHES DU CINEMA 2009
Logo

Exploitation

Palmares