Des morceaux de moi (2011) Nolwenn Lemesle

Pays de productionFrance
Sortie en France13 février 2013
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn

Générique technique

RéalisateurNolwenn Lemesle
Assistant réalisateurPierrick Vautier
Assistant réalisateurVincent Verdier
Assistant réalisateurMeryll Adjedj
ScénaristeNolwenn Lemesle
DialoguisteNolwenn Lemesle
Société de production Tokib Productions (Paris)
Coproduction Appaloosa Films (Paris)
Coproduction APC Production
ProducteurChristophe Bichot
Producteur associéDominique Boutonnat
Producteur associéArnaud Bertrand
Producteur associéHubert Caillard
Producteur associéJean-Christophe Barret
Directeur de productionEmeric Le Maître
Distributeur d'origine Happiness Distribution (Paris)
Directeur de la photographieDavid Ungaro
Opérateur steadycamPierre Witzand
Ingénieur du sonJérôme Pougnant
Ingénieur du sonSébastien Savine
MixeurEmmanuel Croset
Compositeur de la musique originaleTroy Von Balthazar
Compositeur de la musique originaleRonan Maillard
DécorateurValérie-Elder Fontaine
Costumier Chattoune
MaquilleurAurélie Baradeau
MaquilleurFanny Martinpour Zabou Breitman
CoiffeurSylvain Lemarcis
CoiffeurDiane Mahmoudipour Zabou Breitman
MonteurLouise Decelle
ScriptSarah Devos
RégisseurBachir Arfaoui
Directeur de castingMichael Laguens
Créateur du génériqueFred Grivois
CascadeurFrancis Augy
Photographe de plateauLaurence Trémolet
Réalisateur du making-offVincent Tulasne

générique artistique

Zabou Breitman(Christine)
Zabou(Christine)
Tchéky Karyo(Edern)
Adèle Exarchopoulos(Erell)
Adélaïde Leroux(Sarah)
Martin Pautard(Antoine)
Bruno Lochet(Bob)
Côme Levin(Gabin)
Grégory Gatignol(le majeur)
Théo Cholbi(Javier)
Jason Sperry(Duncan)
Aurélie Lemanceau(Marie-Antoinette)
Fabio Zenoni(l'oncle)
Pierre Lottin(un homme avec un chien)
Grégoire Boulant(un homme avec un chien)
Lucienne Mullot(la vieille Berthe)
Jean-Marc Bellu(le mari trompé)
Lucciana de Vogue(la maîtresse de Javier)
Zélie Boulant(le bébé à la fenêtre)

Bibliographie

Synopsis

Erell filme son quotidien avec sa petite caméra : une existence creuse dans un village ouvrier. Depuis le départ inexpliqué de Sarah, sa soeur aînée, elle vit entre une mère, Christine, déprimée et malade, et un père, Edern, épinglant des insectes pour sa collection. La seule distraction d’Erell tourne autour de son groupe d’amis et des bêtises qu’ils peuvent faire : fumer des joints, casser des vitres, tuer des chiens. Un soir, Sarah revient, accompagnée de son copain, un commercial qui vend des puzzles et dont elle attend un enfant. Ils s’adaptent à cette nouvelle vie familiale. Alors que Sarah fait une couleur de cheveux à sa mère, Erell fait une crise : pourquoi sa mère est-elle gentille avec sa soeur, et si désagréable avec elle ? Elle s’enfuit et passe une nuit d’amour avec un jeune Anglais travaillant à la buvette. Elle interroge ses copains sur leur première fois. Le lendemain, Christine est emmenée à l’hôpital à cause de sa sclérose en plaques. Erell reste à ses côtés. Un semblant d’apaisement revient dans la famille. Edern fait rire tout le monde en tombant dans un étang. À table, Erell montre à Sarah un film qui capture les moments difficiles qu’elle leur a fait vivre en disparaissant. Sarah craque, expliquant qu’elle avait l’impression de ne plus pouvoir respirer dans cette petite ville et qu’il était pour elle vital d’en partir. Une fois la dispute finie, Sarah et son copain repartent vivre à Paris. Erell, après une dernière journée avec ses copains, décide à son tour de fuguer et monte dans un bus.
© LES FICHES DU CINEMA 2013
Logo

Exploitation