La Bande à Bobo (1963) Tony Saytor

Pays de productionFrance
Sortie en France 1963

Générique technique

RéalisateurTony Saytor
ScénaristeRichard Winckler
DialoguisteJean Dalten
Société de production Seymour Production
Société de production Ucinex
Directeur de productionYvonne Toumayeff
Directeur de la photographieHenri Raichi
Ingénieur du sonMarcel Royné
Compositeur de la musique originaleJean-Marie Le Guen
MonteurMonique Kirsanoff

générique artistique

Gaby Morlay(Comtesse del Mariano)
Pierre Repp(Spiguy)
Jean-Pascal Duffard(Bobo)
Renata Benedict(Miss Dawson)
Michel Galabru(Bourrache)
Corinne Armand
Armand Bernard(Antoine)
Mario David(le pompier)
Jean-Jacques Delbo
Andrée Florence
Henry Houry(le comte)
Seymour Jurbin
Jean Panisse
Fernand Sardou(le maire)
Edmond Verva
Tom White(M. Browning)

Bibliographie

Synopsis

Petit village d'un circuit touristique, le Castallet attendrit les gens par sa légende : « le village aux chats ». Mais si, vu d'un car, un chat dans les bras d'une petite fille est chose adorable, des chats partout, c'est moins drôle, surtout pour ceux qui, la nuit tombée, doivent subir le bruyant concert des nnatous. La grande victime des chats est M. Spiguy, venu se reposer. Il décide d'agir et réunit les notables du village qui le rassurent par des promesses. Toutes ces démarches n'ont pas échappé à un groupe d'enfants, « la bande à Bobo », bande d'autant plus importante que son chef (Bobo, bien entendu) bénéficie de l'affectueuse sympathie de Madame la comtesse. Celle-ci décide de faire quelque chose. Et c'est ainsi que les chats sont conduits secrètement au château où ils sont mis à l'abri. Tout serait parfait si M. Browning, le roi de la diététique pour chats, et Miss Dawson, la vice-présidente de la ligue internationale pour la défense des chats, n'arrivaient pour remettre un chèque de 10 000 dollars, gagné pour le village à son insu. Mais hélas. plus de chats. On va jusqu'à accuser M. Spiguy. Fort heureusement, le hasard mettra M. Browning en contact avec Bobo. C'est ainsi qu'il ira frapper à la porte de la comtesse. Et tout se termine bien, car ce château donne une idée au businessmann : « Les chats menant la vie de château », quel slogan publicitaire. Browning donne alors son chèque en favorisant, par un aimable subterfuge, Bobo et ses amis qui verront s'installer la fête foraine dont ils rêvaient depuis si longtemps.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 25 juillet 1963
Fin : 31 août 1963