The April Fools (1968) Stuart Rosenberg

Folies d'avril

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France31 décembre 1969
Procédé image35 mm - Couleur
Durée94 mn

Générique technique

RéalisateurStuart Rosenberg
Assistant réalisateurHank Moonjean
ScénaristeHal Dresner
Société de production Jalem Productions
ProducteurGordon Carroll
Producteur associéCarter DeHaven Jr.
Distributeur d'origine Prodis
Directeur de la photographieMichel Hugo
Ingénieur du sonLarry Jost
Compositeur de la musique originaleMarvin Hamlisch
Auteur des chansons originalesBurt Bacharach"The April fools"
Auteur des chansons originalesHal David"The April fools"
Interprète des chansons originalesDionne Warwick"The April fools"
Directeur artistiqueRobert Luthardt
DécorateurRichard Sylbert
DécorateurWilliam Kiernan
Costumier Donfeld
MaquilleurHarry Ray
CoiffeurAgnes Flanagan
MonteurBob Wyman
ScriptBetty Crosby
Directeur de castingLynn Stalmaster

générique artistique

Jack Lemmon(Howard Brubaker)
Catherine Deneuve(Catherine Gunther)
Peter Lawford(Ted Gunther)
Jack Weston(Potter Shrader)
Sally Kellerman(Phyllis Brubaker)
Charles Boyer(André Greenlaw)
Myrna Loy(Grace Greenlaw)
Harvey Korman(Benson)
Melinda Dillon(Leslie Hopkins)
Kenneth Mars(Don Hopkins)
Janice Carroll(Mimsy Shrader)
David Doyle(Walters)
Gary Dubin(Stanley Brubaker)
Susan Barrett(le chanteur à la soirée)
Dee Gardner(la secrétaire)
Tom Ahearne(Doorman)

Bibliographie

Synopsis

Howard Brubaker, employé à Wall Street, vient d'être nommé à un poste de responsabilité par son patron, Ted Gunther. Ce dernier invite Howard à une « party » très sophistiquée où le malheureux garçon, plutôt modeste et effacé, se trouvera vite bien mal à son aise. Cependant, il n'est pas seul à s'ennuyer ainsi ; en effet, l'épouse de Gunther, Catherine, une jeune Française, a hâte de fuir ce monde artificiel et bruyant. Howard, qui ignore qui est Catherine, l'invite à s'échapper avec lui. Un véritable conte de fée va enchanter l'étrange nuit new-yorkaise de Howard. Lui qui vit depuis des années avec une épouse indifférente, un garçon insupportable et quantité de tracas domestiques, va vivre son premier véritable amour. L'idylle se nouera au cours d'une merveilleuse promenade nocturne qui les conduira finalement chez un vieux couple d'excentriques charmants qui les accueilleront dans une sorte de palais baroque, plein d'extravagances et de merveilles. Lorsque Howard reconduit Catherine, leur décision est prise : ils partiront ensemble le lendemain à Paris. Howard, ivre de bonheur, termine la nuit dans Central Park et, dès l'ouverture des bureaux, donne sa démission à Ted Gunther abasourdi et va s'occuper de sa lune de miel imprévue. Tandis que Catherine annonce son départ à Ted qui essaie maladroitement de la retenir, Howard se prépare à prévenir son épouse de sa décision. Catherine, que Ted a accompagnée, espérant encore la convaincre de rester, est déjà à l'aéroport Kennedy quand Howard quitte enfin sa maison sous le regard méprisant et sceptique de sa femme. Son ami le conduit à pleine vitesse : courant vers la piste d'envol, Howard croise Gunther, désarmé, et pénètre in-extremis dans le Boeing qui allait partir avec un siège vide, celui qui est aux cotés de Catherine.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation