Lord Jim (1964) Richard Brooks

Lord Jim

Pays de productionGrande-Bretagne
Sortie en France20 octobre 1965
Procédé image35 mm - Couleur
Durée154 mn

Générique technique

RéalisateurRichard Brooks
Assistant réalisateurRoy Stevens
Assistant réalisateurMichael Stevenson
Assistant réalisateurJohn Sullivan
ScénaristeRichard Brooks
Auteur de l'oeuvre originaleJoseph Conradd'après le roman "Lord Jim"
Société de production Columbia British Productions
Société de production Columbia Pictures
Société de production Keep Films
ProducteurRichard Brooks
Producteur associéJules Buck
Producteur associéPeter O'Toole
Directeur de productionRené Dupont
Directeur de productionTimothy Burrill
Directeur de la photographieFreddie Young
Directeur de la photographieSkeets Kelly
CadreurErnest Day
CadreurKenneth J. Withers
Ingénieur du sonPaddy Cunningham
Ingénieur du sonBob Jones
Compositeur de la musique originaleBronislau Kaper
Directeur artistiqueErnest Archer
Directeur artistiqueWilliam Hutchinson
DécorateurGeoffrey Drake
CostumierPhyllis Dalton
MaquilleurCharles Parker
CoiffeurGordon Bond
CascadeurNosher Powell

générique artistique

Peter O'Toole(Lord Jim)
Curd Jürgens(Cornelius)
James Mason(Gentleman Brown)
Eli Wallach(le général)
Christian Marquand(l'officier français)
Paul Lukas(Stein)
Akim Tamiroff(Schomberg)
Jack Hawkins(Marlow)
Daliah Lavi(la jeune fille)
Juzo Itami(Waris)
Tatsuo Saito(Du-Ramin)
Andrew Keir(Bierly)
Ric Young(Malay)
Noel Purcell(le capitaine Chester)
Walter Gotell(le capitaine du Patna)
Rafiq Anwar(le chef des musulmans)
Marne Maitland(Elder)
Newton Blick(le medecin)
A.J. Brown(le magistrat)
Surjit Singh(le petit marchand de journeaux)
John Richardson(un marin)
Nam Siphan(une jeune fille)
Suon(Ruon)
Viviane Ventura

Bibliographie

Synopsis

Un vieux bateau, « Le Potna », convoie un groupe de 800 musulmans se rendant à la Mecque. Pris dans une terrible tempête, le navire est abandonné par les officiers dans la seule chaloupe existant a bord. Parmi eux, Jim, qui malgré son idéalisme et son sens de l'honneur, a fui, lui aussi, devant le danger, abandonnant les malheureux passagers. Mais le bateau n'a pas été perdu. Remorqué par un navire de guerre français, il peut regagner la terre d'Afrique et, bientôt, l'affreuse tragédie est connue de tout le monde. Jim est rayé des officiers de la marine. Tandis que les autres déserteurs se cachent, lui, pris de remords, ne vit plus désormais que pour se racheter. Stein, directeur de la Far East Co, qui autrefois assurait le commerce avec le Patusan, riche province d'Indonésie tombée sous la domination d'un tyran appelé « Le Général », va lui donner sa chance. En effet, le « Général » qui a évincé le chef de la province Du-Ranim, et dont la convoitise est excitée par les riches mines du Patusan, exerce une oppression de plus en plus odieuse sur la population. Cette dernière, à bout, a décidé de prendre les armes et c'est Jim qui a reçu de Stein la mission de les leur fournir, pour délivrer un vieil ami de celui-ci. Il montre dans aa mission un dévouement et, dans les combats, un courage tels que les insurgés, pétris d'admiration, lui confèrent le titre de « Lord Jim » et qu'une eurasienne ravissante lui offre son amour. Mais à la suite d'une trêve conclue avec une bande d'aventuriers, Jim rend la liberté à ceux-ci contre l'avis de la population et garantit sur sa propre vie celle des indigènes. Les aventuriers reviennent, tuent le fils du chef de la région et Jim, le lendemain matin, s'offre à la vengeance du père.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation