Simon del desierto (1964) Luis Buñuel

Simon du désert

Pays de productionMexique
Sortie en France15 mars 1969
Procédé image35 mm - NB
Durée47 mn

Générique technique

RéalisateurLuis Buñuel
Assistant réalisateurIgnacio Villareal
ScénaristeLuis Buñuel
ScénaristeJulio Alejandro
Auteur de l'oeuvre originaleLuis Buñueld'après un sujet original
DialoguisteLuis Buñuel
DialoguisteJulio Alejandro
Société de production Producciones Alatriste
ProducteurGustavo Alatriste
Directeur de productionArmando Espinosa
Distributeur d'origine Panthéon Distribution
Directeur de la photographieGabriel Figueroa
Ingénieur du sonJames L. Fields
Compositeur de la musique préexistanteRaúl Lavista
MaquilleurArmando Meyer
MonteurLuis Buñuel
MonteurCarlos Savage

générique artistique

Claudio Brook(Simon)
Silvia Pinal(le diable)
Enrique Álvarez Félix(le frère Matias)
Hortensia Santoveña(la mère de Simon)
Francisco Reiguera(un moine)
Antonio Bravo(un moine)
Luis Aceves Castanedas(Triton, le moine calomniateur)
Enrique García Álvarez(le frère Zenon)
Enrique del Castillo(l'homme aux mains coupées)
Eduardo MacGregor(Daniel, un moine)
Jesús Fernández Martinez(le berger nain)
Arnaldo Coen(le danseur)
Jorge Bekris

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Simon a consacré sa vie à l'adoration du Seigneur et ne quitte plus sa colonne où il échappe aux tentations et aux vices du siècle. Une grande foule vient lui demander de descendre de sa colonne pour s'installer sur une autre, plus haute, plus près du ciel, offerte par une riche famille des environs. Simon accepte. Un paysan, dont les deux bras se terminent par des moignons, réclame de l'aide à Simon qui se met à prier. Aussitôt, le paysan retrouve ses deux mains. Sans s'étonner de rien, il dit à sa femme : « Allons aux champs, le travail nous attend. » Quand il se retrouve seul, Simon voit arriver une jeune femme sautillante qui essaie de le tenter en lui dévoilant ses jambes et sa poitrine. Simon reconnaît en elle une envoyée de Satan et la chasse : elle se transforme en vieille femme édentée puis prend la fuite dans le plus simple appareil. Un pèlerin, disciple de Simon, accuse celui-ci devant les autres disciples de se livrer au péché de gourmandise en conservant dans sa musette des aliments de prix. L'accusateur n'est qu'un vil calomniateur qui bientôt se roule par terre en proie au délire, vomissant des blasphèmes. Simon prie pour que l'âme s'échappe du corps de ce malheureux envoûté par Satan. Un berger portant dans ses bras un agneau s'adresse à Simon qui le prend pour le Seigneur. Il ne tarde pas à s'apercevoir de sa méprise : ce berger n'est autre que l'envoyée de Satan qui renouvelle ses attaques. La dernière qu'elle livrera sera victorieuse : elle arrive auprès de la colonne dans un cercueil qui court sur le sable. Puis, Simon la retrouve soudain derrière lui au sommet de sa colonne. Elle l'oblige à la suivre au « Sabbat », c'est-à-dire dans une boîte à la mode de Greenwich Village, où les danseurs se trémoussent comme des damnés.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 26 novembre 1964

Lieux de tournage

Palmares