La Jeune fille et la mort (1994) Roman Polanski

Pays de productionFrance ; Etats-Unis
Sortie en France29 mars 1995
Procédé image35 mm - Couleur
Durée103 mn

Générique technique

RéalisateurRoman Polanski
ScénaristeRafael Yglesias
ScénaristeAriel Dorfman
Auteur de l'oeuvre originaleAriel Dorfman
ProducteurThom Mount
ProducteurJosh Kramer
CoproducteurBonnie Timmermann
CoproducteurAriel Dorfman
Producteur associéGladys Nederlander
Producteur exécutifJane Barclay
Producteur exécutifSharon Harel
Directeur de la photographieTonino Delli Colli
CadreurJean Harnois
Ingénieur du sonDaniel Brisseau
Compositeur de la musique originaleWojciech Kilar
Compositeur de la musique préexistanteFranz Schubert
Directeur artistiqueClaude Moesching
DécorateurPierre Guffroy
CostumierMilena Canonero
MaquilleurLinda DeVetta
MaquilleurDidier Lavergne
MonteurHervé de Luze
ScriptSylvette Baudrot
Directeur de castingMary Selway
Directeur de castingPatsy Pollock
Coordinateur des effets spéciauxGilbert Pieri

générique artistique

Sigourney Weaver(Paulina Escobar)
Ben Kingsley(le docteur Roberto Miranda)
Stuart Wilson(Gerardo Escobar)
Krystia Mova(la femme de Miranda)
Jonathan Vega(un des fils de Miranda)
Rodolphe Vega(un des fils de Miranda)
Gilberto Cortes(le premier musicien du quatuor à cordes)
Jorge Cruz(le second musicien du quatuor à cordes)
Carlos Moreno(le troisième musicien du quatuor à cordes)
Eduardo Valenzuela(le quatrième musicien du quatuor à cordes)
Sergio Ortega Alvarado(le manager du quatuor à cordes)

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Synopsis

Un concert. On joue "La jeune fille et la mort" de Schubert. Paulina ne supporte pas. Dans une maison isolée au bord de l'océan, Paulina attend. La radio annonce que son époux, le juriste Gerardo Escobar, a accepté la mission confiée par le président de cet état d'Amérique du Sud revenu depuis peu à la démocratie ; diriger une commission d'enquête sur les assassinats politiques pratiqués sous la dictature. Gerardo arrive tard, ramené par un voisin qui l'a dépanné. Sous un prétexte futile, le voisin revient. Il a reconnu Gerardo et se présente : docteur Miranda. Cachée, anxieuse, Paulina reconnaît cette voix ; elle s'échappe, trouve dans la voiture de Miranda une cassette : plus de doute pour elle. Il est le médecin qui assistait ses tortionnaires pour qu'elle ne meure pas, qui la viola plusieurs fois au son de "La jeune fille et la mort". L'orage a coupé le téléphone et le courant, Gerardo et Miranda, à moitié ivres, dorment. Paulina revient, résolue, assomme Miranda, le ligote. Elle va organiser son procès, lui faire avouer son crime. Gerardo, malgré lui, est contraint d'être juge du docteur. La nuit est longue. Miranda se défend, se défile, supplie, nie, se révolte, ironise. Gerardo voit ses convictions humanistes ébranlées, découvre une autre Paulina. Au petit matin, Miranda avoue. Plus tard, au concert, Gerardo et Paulina entendent "La jeu-ne fille et la mort". Au balcon, Miranda est là, avec son épouse et ses fils.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)145322
Nombre de salles de sortie (Paris)24
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)18
Nombre d'entrée première semaine (Paris)45618
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)406465

Tournage

Dates de tournage

Début : 07 mars 1994
Fin : 17 mai 1994

Lieux de tournage