Goha (1957) Jacques Baratier

Pays de productionFrance ; Tunisie
Sortie en France06 mai 1959
Procédé image35 mm - Couleur
Durée83 mn

Générique technique

RéalisateurJacques Baratier
Assistant réalisateurMaurice Delbez
Auteur de l'oeuvre originaleAlbert Adèsd'après le roman "Le Livre de Goha le Simple"
Auteur de l'oeuvre originaleAlbert Josipovicid'après le roman "Le Livre de Goha le Simple"
AdaptateurGeorges Schéhadé
AdaptateurMustapha Fersipour la version arabe
DialoguisteGeorges Schéhadé
Société de production Les Films Franco-Africains
Société de production UGC - Union Générale Cinématographique
Société de production Tunisie. Gouvernement (Tunis)
Directeur de productionArmand Bécüe
Distributeur d'origine C.F.D.C. - Compagnie Française de Distribution Cinématographique (Paris)
Directeur de la photographieJean Bourgoin
Ingénieur du sonAhmed Redjeb
Compositeur de la musique originaleMaurice Ohanapour la version française
Compositeur de la musique originaleMohamed Jamoussypour la version arabe
DécorateurGeorges Koskas
MonteurLéonide Azar
MonteurNéna Baratier
Photographe de plateauJean-Denis Bossoutrot

générique artistique

Omar Chérif(Goha)
Omar Sharif(Goha)
Zina Bouzaiade(Fulla)
Lauro Gazzolo(Taj'el Ouloum)
Gabriel Jabbour(Sayad Khamis)
Daniel Emilfork(Ibrahim)
Annie Legrand(Loulou)
Ito Ben Lahsen(Chams)
Jean Laugier(l'écrivain public)
Zohra Faïza(Farrideh)
Fatma(Anisseh)
Claudia Cardinale(la femme de Taj'el Ouloum)

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Synopsis

Goha est un pauvre garçon naïf et ignorant qui ne sait rien de la vie, un être qui ne raisonne pas et ne calcule pas ; il semble poursuivre son ombre au lieu de travailler et de devenir un homme. Dans le voisinage de Goha habite un savant respecté et admiré de tous. Il se nomme Taj-El-Ouloum, ce qui veut dire « Couronne des sciences ». Le plus sage et le plus fou se rejoignent dans un même dédain de ce qui est raisonnable. Taj-El-Ouloum vieillissant veut se marier. Ses femmes lui choisissent donc une nouvelle épouse, une toute jeune fille : Fulla. Mais bientôt Fulla s'ennuie dans le palais de son vieil époux ; elle cherche à combler le vide de sa vie et, par le plus grand des hasards, s'éprend de Goha qui répond aussitôt à son amour. Lorsque Taj-El-Ouloum découvre son infortune il répudie Fulla. Tandis que Fulla est mise à mort par son père, Goha est chassé de la maison paternelle et devient la honte du village. Il erre, misérable et abandonné, jusqu'au jour où Taj-El-Ouloum le rencontre, lui pardonne et l'accueille dans son palais. Devant la bonté de Taj-El-Ouloum, Goha, plein de remords, se suicide. maladroitement.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 15 mars 1957
Fin : 15 juin 1957

Lieux de tournage

Palmares