Sale comme un ange (1990) Catherine Breillat

Pays de productionFrance
Sortie en France19 juin 1991
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn

Générique technique

RéalisateurCatherine Breillat
Assistant réalisateurRichard Debuisne
ScénaristeCatherine Breillat
Société de production Canal+
Société de production French Productions
Société de production Veranfilm
Société de production CB Films - Catherine Breillat Films
Société de production Ciné Manufacture (Paris)
ProducteurRobert Boner
ProducteurAlessandro Verdecchi
ProducteurNella Banfi
Producteur déléguéEmmanuel Schlumberger
Producteur exécutifPierre Sayag
Distributeur d'origine Pyramide Distribution (Paris)
Directeur de la photographieLaurent Dailland
Ingénieur du sonGeorges Prat
Compositeur de la musique originaleOlivier Manoury
DécorateurOlivier Paultre
CostumierMalika Brahim
CoiffeurDaniel Mourgues
MonteurAgnès Guillemot

générique artistique

Claude Brasseur(l'inspecteur Georges Deblache)
Lio(Barbara Théron)
Nils Tavernier(Didier Théron)
Roland Amstutz(le commissaire)
Claude-Jean Philippe(Mannoni)
Léa Gabrielle(Judy)
Anny Chasson(Vishia)
Lorella Di Cicco(Arlette)
Alain Schlumberger(Jeannot)
Rénos Mandis(Mohamed)
Leila Samir(la danseuse arabe)
Cyril Aventurin(l'Antillais)
Gilbert Lechat(le truand joueur)
Gaetano Falzone(le braqueur)
Giuseppe Santonocito(le voyou arabe)
Mathieu Bauer(le voleur de mobylette)
Jean-Pierre Gos(l'inspecteur de la criminelle)
Claude Phor(le brigadier)
Fabienne Mirbeau(l'infirmière avenante)
Samuel Le Bihan(un inspecteur)
Brigitte Lecordier(un inspecteur)
Pascal Gug(le préfet)
Sekautine(Chazier)
Michel Field

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Georges Deblache, policier, vit seul depuis toujours. Ses relations sexuelles se limitent aux prostituées et il réserve ses amitiés aux hommes. Depuis quelque temps, il se sent fatigué. Sans se l'avouer, il craint d'avoir vieilli et boit trop de Casanis. Un malaise l'envoie quelques heures à l'hôpital, où un truand menacé de mort, Mannoni, vient lui demander de l'aide. Professionnellement, Deblache est "marié" avec Théron, un policier plus jeune, beau et coureur de jupons. Ex-coureur plutôt, puisque Théron vient d'épouser Barbara, une jeune provinciale belle, froide et uniquement préoccupée de s'habiller "convenablement", qu'il présente à celui qui partage ses nuits d'enquêtes, d'interrogatoires ou de beuveries. D'emblée, Barbara n'aime pas Deblache et le lui fait comprendre. Est-ce cette agressivité ou de la jalousie à l'égard de Théron? En tout cas Deblache est attiré physiquement par Barbara. Lorsque celle-ci se laisse séduire, c'est pour fondre aussitôt en larmes, remplie de honte et de remords. Sous prétexte de lui faire protéger l'épouse et le fils de Mannoni, Deblache éloigne Théron, gardant le champ libre avec Barbara qui, détestant cet amour purement physique auquel elle est incapable de résister, se méprise. Tandis que Deblache délaisse peu à peu ses devoirs - il ne peut empêcher l'assassinat de Mannoni -, Barbara trouve dans ce duel sans fin une façon de s'affirmer qui lui manquait.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurGaumont Columbia RCA Vidéo (Boulogne-Billancourt)
DistributeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
Annee1992
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée105 minutes

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 01 octobre 1990

Lieux de tournage