La Traque (1975) Serge Leroy

Pays de productionFrance ; Italie

Générique technique

RéalisateurSerge Leroy
ScénaristeAndré G. Brunelin
Société de production P.E.C.F. - Productions et Éditions Cinématographiques Françaises (Paris)
Société de production P.I.C. - Produzione Intercontinentale Cinematografica (Roma)
Société de production Filmel (Paris)
Société de production Orphée Productions
Distributeur d'origine Warner Bros.
Distributeur d'origine Columbia Pictures
Directeur de la photographieClaude Renoir
Compositeur de la musique originaleGiancarlo Chiaramello

générique artistique

Jean-Pierre Marielle
Philippe Léotard
Jean-Luc Bideau
Michel Constantin
Michael Lonsdale
Michel Robin
Paul Crauchet
Mimsy Farmer
Gérard Darrieu
Françoise Brion
Georges Géret
Françoise Giret

Bibliographie

Synopsis

Ils sont sept hommes qui se retrouvent au petit jour dans une maison forestière, sept « amis » comme on dit, liés par la compromission, le mensonge, l'intérêt, le passé, bref, par l'entente vindicative mais éternelle d'un même clan social. Les voici, scindés en deux groupes, qui traquent le sanglier ! Jusqu'au moment où les joyeux frères Danville, accompagnés du timide Chamond, croisent la route d'Helen Wells, une Anglaise arrivée le matin même dans cette ville de la province normande, afin d'y louer un ancien rendez-vous de chasse, « La Guettière ». Sous l'oeil désapprobateur de Chamond, Albert et Paul violent la jeune fille. Mais celle-ci parvient à blesser Paul avant de s'enfuir dans les bois. Pour éviter le scandale, Albert se lance alors à sa poursuite avec l'intention de lui proposer un mutuel silence. De son côté, Chamond prévient les autres de l'« accident de chasse » dont Paul aurait été victime... Cependant, les dits « autres » découvrent la vérité et, après s'être concertés, se décident, eux aussi, à étouffer l'affaire au plus vite. Philippe Mansart manifeste, seul, quelques scrupules, mais il se fait vite rappeler à l'ordre par Sutter, le mari de sa maîtresse, qu'il doit ménager en vue d'élections au Conseil Général... Dans la nouvelle « traque » qui s'est organisée, Chamond blesse involontairement la jeune fille affolée, qui court comme une bête aux abois. La mort de Paul des suites de sa blessure achève de la condamner : l'étau se referme sur elle, ainsi que les marais dans lesquels elle s'enfonce sous le regard des « amis » toujours haineux et solidaires.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation