Bras de fer (1985) Gérard Vergez

Pays de productionFrance

Générique technique

RéalisateurGérard Vergez
Assistant réalisateurGabriel Aghion
ScénaristeGérard Vergez
Société de production Carthago Films (Paris)
Société de production TF1 Films Production
ProducteurTarak Ben Ammar
Producteur exécutifCarlo Lastricati
Producteur exécutifAndré Pergament
Directeur de productionDominique Rigaux
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Distributeur d'origine Les Films Christian Fechner
Directeur de la photographieAndré Diot
Ingénieur du sonAlain Sempé
Compositeur de la musique originaleClaude Lemesle
Compositeur de la musique originaleGeorges Moustaki
Compositeur de la musique originaleMichel Portal
DécorateurJean-Jacques Caziot
MonteurJacques Witta
ScriptSuzanne Durrenberger
Photographe de plateauDominique Le Strat

générique artistique

Bernard Giraudeau(Delancourt dit Condor)
Christophe Malavoy(Pierre Wagnies dit Augustin)
Ángela Molina(Camille)
Mathieu Carrière(Von Bleicher)
Pierre-Loup Rajot(Potier)
Agnès Garreau(fiancée de Potier)
François Lalande(Werner)
Edward Meeks(le colonel)
Jean-Pierre Miquel(voix de)
Thierry Ravel(le gitan)

Bibliographie

Synopsis

Une organisation secrète, installée à Londres, propose au commandant Pierre Wagnie une mission en France. Pour tout renseignement, Pierre, dit Augustin dans la Résistance, ne connaît que le nom. Condor, de la personne qui doit le contacter. Elle se révèle être Delancourt, un ami d'enfance, aujourd'hui directeur d'un grand hôtel parisien autour duquel gravite une faune dépravée pour le plus grand plaisir des officiers allemands. Parmi ce beau monde, Von Bleicher, responsable des services secrets du Reich et ami de Delancourt qui compte exploiter son penchant pour les homosexuels pour la réussite du plan qu'il expose à Augustin : l'objectif est de tromper l'ennemi sur le lieu du débarquement. Quitte à laisser tuer l'un des siens. Difficile mission qui échoit à Augustin. Ces retrouvailles avec son ami ont pour Pierre d'autres résonances : Camille, chanteuse de cabaret, et femme, aujourd'hui divorcée de Delancourt. Pierre dissimule mal sa passion pour la chanteuse. II ignore qu'en fait Camille est sévèrement contrôlée par la Gestapo qui, par ce biais, manoeuvre Delancourt, toujours, (et c'est réciproque), terriblement amoureux d'elle. Pierre ne perçoit pas tous ces mensonges et se fie aveuglément à son chef et ami. Jusqu'au jour où Delancourt le livre à la Gestapo. Augustin nie tout en bloc. Mais le « traître » se révèle à lui par une phrase déterminée à l'avance par Londres. Ainsi donc, meurtres et « bavures » faisaient partie du plan et ont été exécutés dans l'intérêt suprême de la Résistance. Après la guerre, Pierre cherche à faire condamner Delancourt. Peine perdue. Ces missions très spéciales ignorent la vérité.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurCinéma Vidéo Conseil (Le Plessis Robinson)
DistributeurPowder Distribution
Annee1992
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée108 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)181858
Nombre de salles de sortie (Paris)44
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)9
Nombre d'entrée première semaine (Paris)91517