Le Facteur s'en va-t-en guerre (1966) Claude Bernard-Aubert

Pays de productionFrance

Générique technique

RéalisateurClaude Bernard-Aubert
Assistant réalisateurMichel Wyn
Assistant réalisateurChau Sonny
ScénaristeRené Hardy
ScénaristeClaude Accursi
Auteur de l'oeuvre originaleGaston-Jean Gautier
DialoguistePascal Jardin
Société de production Films Jean-Jacques Vital
Société de production Alcinter
Société de production Regina Films (Paris)
Producteur déléguéJean-Jacques Vital
Producteur déléguéAndré Cotton
Directeur de productionGeorges Charlot
Distributeur d'origine C.C.F.C. - Compagnie Commerciale Française Cinématographique (Paris)
Directeur de la photographieMarcel Grignon
CadreurLouis Pastier
Ingénieur du sonChristian Forget
MixeurMaurice Laroche
Compositeur de la musique originaleGeorges Garvarentz
DécorateurRobert Giordani
MaquilleurSerge Groffe
MonteurGabriel Rongier
ScriptGeneviève Cortier
RégisseurJean-Philippe Mérand
Coordinateur des effets spéciauxMichel Durin

générique artistique

Charles Aznavour(Thibon)
Daniel Ceccaldi(commandant de Cassagne)
Franco Fabrizi(Rittoni)
Helmut Schneider(Klein)
Jess Hahn(Jeff)
Michel Galabru(Claparède)
Pierre Mondy(Massenet)
Maria Minh(Vang)
Jacques Richard(Maury)
Doudou Babet(Clémentine)
Lucien Barjon(Verdier)
Nop Nem(le commandant du camp)
Chau Sonny(le confesseur)
Chum-Ken(le chef de patrouille)

Bibliographie

Synopsis

Devant le peu d'avenir de sa situation en métropole et sur les conseils d'un de ses amis, un facteur parisien (Charles Aznavour) décide de partir pour l'Indochine. La vie confortable et tranquille qu'il avait rêvée n'est pas celle qu'il trouve. Perdu dans un avant-poste en territoire rebelle, seule l'amitié de ses compagnons l'aide à supporter sa pénible situation : il y a là un commandant autoritaire, un champion cycliste cuisinier du poste, deux légionnaires tapageurs, une jolie indigène dont il tombe bientôt amoureux. Ce n'est pas sans déplaisir qu'il voit arriver, après Dien-neJi-Phu, l'ordre de repli. Hélas, sur le retour, la colonne tombe dans une embuscade. Ils sont faits prisonniers. Dès lors, une seule idée s'impose à eux : l'évasion, qu'ils passent leur temps à préparer. Ils la réussissent, au prix d'une très périlleuse opération et par le sacrifice du commandant et des deux légionnaires. Le facteur reprendra son service, mais à Paris, accompagné de sa jeune congaï.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation