L'Honneur de la tribu (1993) Mahmoud Zemmouri

Pays de productionFrance ; Algérie
Sortie en France 1993

Générique technique

RéalisateurMahmoud Zemmouri
Assistant réalisateurMarie-Laurence Attias
Assistant réalisateurMessaoud Hattou
ScénaristeMahmoud Zemmouri
Auteur de l'oeuvre originaleRachid Mimouni
Société de production Neuf de Coeur Productions
Directeur de productionDenys Fleutot
Distributeur d'origine Neuf de Coeur Productions
Directeur de la photographieMustapha Belmihoub
Directeur de la photographieEric Pittard
Ingénieur du sonPhilippe Sénéchal
Compositeur de la musique originaleJean-Marie Sénia
DécorateurAmelle Belmihoub
DécorateurJacques Rouxel
CostumierHabbel El Boukhari
MaquilleurMohamed Cherfaoui
MonteurJacques Gaillard

générique artistique

Saïd Amadis(Omar El Mabrouk)
Magid Bouali(Djamel, le jeune avocat)
Marianne Caron(Macha)
Djamel Dekkar(Tête d'oignon)
Edith Develeyne(Loulou)
Mustapha El Anka(Georgeaud)
Hamza Feghouli(Moulay, le boucher)
Abdelaziz Guerda(Messaoud, le cafetier)
Ticky Holgado(Martial)
Kader Kada(Aïssa le boiteux)
Naël Kervoas(Ourida)
Noémie Kocher(Secrétaire d'Omar)
Thierry Lhermitte(le lieutenant)
Brigitte Roüan(Suzanne)
Rabah Loucif(facteur)
Mahmoud Zemmouri(saltimbanque)
Maurice Chevit(narrateur)

Bibliographie

Synopsis

L'"Algérie de papa". Dans les montagnes reculées, au village de Zitouna, un montreur d'ours lance un défi: le forgeron y laissera sa vie et deux orphelins, Omar et Ourida, sans que les villageois fassent quoi que ce soit. Plus tard, c'est la guerre. Omar est devenu un colosse qui fait trembler les villageois qu'il méprise, un vaurien, cavaleur et voleur. Ourida, elle, est belle et sauvage. Un détachement de soldats français, conduit par un strict lieutenant, arrive à Zitouna, en même temps que Saad, avocat assigné à résidence. Dans un lupanar, Omar tue un soldat: recherché, sa fuite le mène aux maquis du FLN. Arrêtée, Ourida révèle qu'elle est enceinte de son frère. Dès lors, le lieutenant la protège, mais tout se sait au village... L'indépendance arrive, les Français partent. Saad, libéré, s'occupe de l'enfant d'Ourida, morte en couches. Omar est devenu l'un des responsables du nouveau régime. 25 ans plus tard, le voici de retour à Zitouna, responsable du secteur et vengeur, brutal, cynique, grossier, il va mettre le village au pas et le "moderniser" de force. Les anciens partent à Alger implorer Saad, devenu ministre. Leur maladresse les fait arrêter avant d'être reçus. Leur avocat est Djamel, le fils d'Omar... et quand celui-ci les ramène à Zitouna, il fait éclater la vérité sur sa naissance et la vraie nature de son père. Mais il annonce aussi ce que lui et ses amis "religieux" préparent pour l'Algérie...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation