Viva la muerte (1970) Fernando Arrabal

Pays de productionFrance ; Tunisie
Sortie en France12 mai 1971
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn

Générique technique

RéalisateurFernando Arrabal
Assistant réalisateurFerid Boughedir
ScénaristeFernando Arrabal
ScénaristeClaudine Lagrive
DialoguisteFernando Arrabal
DialoguisteClaudine Lagrive
Société de production Isabelle Films (Paris)
Société de production SATPEC - Société Anonyme Tunisienne de Production et d'Expansion Cinématographiques (Tunis)
Directeur de productionJean Velter
Directeur de productionHassen Daldoul
Distributeur d'origine CEDIC (Paris)
Directeur de la photographieJean-Marc Ripert
CadreurAzzedine Ben Ammar
Compositeur de la musique originaleJean-Yves Bosseur
DécorateurHachemi Marzouk
MaquilleurPhuong Maittret
MonteurLaurence Leininger
Conseiller techniqueJacques Poitrenaud
Photographe de plateauMaurice Chapiron

générique artistique

Mahdi Chaouch(Fando)
Anouk Ferjac(Clara)
Ivan Henriques(le père de Fando)
Nuria Espert(la mère de Fando)
Jazia Klibi(Thérèse)
Jean-Louis Chassigneux(le grand-père de Fando)
Suzanne Comte(la grand-mère de Fando)
Mohamed Bellasoued(l'officier)
Víctor García(Fando à 20 ans)

Bibliographie

Synopsis

Dans une Espagne meurtrie, où l'armée clame "pas de traîtres, où, s'il est nécessaire, nous tuerons la moitié du pays", un enfant rêve. Cet enfant a découvert que sa mère, qu'il aime passionnément, a dénoncé son père, pour un crime inexpiable à ses yeux, l'athéisme et l'antifranquisme. Cet enfant ne sait ni comment, ni où a disparu son père. Mais il retrace sans peine en esprit les images sanglantes de ses tortures. Et, désormais, à ses rencontres avec sa famille, à sa vie quotidienne se superpose sa propre vision des êtres et des choses, cruelle, violente, sensuelle. Il doit retrouver son père; il ne croit pas tout à fait à sa mort. Allant de bureau en bureau, il obtient peu de renseignements. Sa mère - il la hait, mais l'adore aussi physiquement - lui avoue son geste, cherchant à l'apaiser. Mais, les cauchemars sont là toujours plus sanglants. La maladie, le séjour à l'hôpital, l'opération qu'il subit, donne plus d'acuité à sa vision, où l'horreur devient de moins en moins tolérable. Connaîtra-t-il enfin l'apaisement? Sa seule amie vient le chercher à l'hôpital: "ton père a rejoint le maquis" lui dit-elle. La magnificence du Gloria qui accompagne les deux enfants, l'austérité et la grandeur du paysage qu'ils traversent, permettent d'espérer...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurPlatypus (Paris)
DistributeurCiné Horizon
Annee1998
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée90 minutes

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 24 septembre 1970