Un eroe borghese (1994) Michele Placido

Un héros ordinaire

Pays de productionItalie ; France
Sortie en France 1996

Générique technique

RéalisateurMichele Placido
ScénaristeGraziano Dianad'après le roman de Corrado Stajano
ScénaristeAngelo Pasquinid'après le roman de Corrado Stajano
Producteur Mact Productions (Paris)
Producteur Taodue Film (Roma)
Distributeur d'origine Caro-Line
Directeur de la photographieLuca Bigazzi
Ingénieur du sonBernard Bats
Compositeur de la musique originalePino Donaggio
DécorateurFrancesco Frigeri
MonteurClaudio Di Mauro

générique artistique

Roberto Abbati(Marino)
Omero Antonutti(Michele Sindona)
Fabrizio Bentivoglio(Georgio Ambrosoli)
Laura Betti(Dr Trebbi)
Gianpaolo Bocelli(Trebbi)
Luigi Dall'Aglio(Gallo)
Pascal Druant(Magnoni)
Daan Hugaert(Arico)
Laure Killing(madame Novembre)
Philippine Leroy-Beaulieu(Annalori Ambrosoli)
Giuliano Montaldo(Calvi)
Michele Placido(Silvio Novembre)
Ricky Tognazzi(Sarcinelli)

Bibliographie

Synopsis

> Milan 1974. Georgio Ambrosoli, très intègre avocat, est nommé seul liquidateur d'une importante banque privée milanaise en faillite. Son propriétaire, Michele Sindona, s'est réfugié aux États-Unis où il gère la Franklin National Bank. Ambrosoli est bientôt rejoint par l'inspecteur des finances Silvio Novembre. D'abord réticent, car il connait la corruption qui règne dans ce milieu, Ambrosoli découvre les qualités et l'intégrité de Novembre avec qui il travaillera dans une étroite collaboration qui ira jusqu'à l'amitié. Marié avec Annalori et père de trois enfants qu'il adore, Ambrosoli mène une paisible et heureuse vie de famille. Également père de famille, Novembre doit faire face à la maladie incurable de sa femme.|#Ambrosoli ne tarde pas à découvrir un scandale financier qui implique notamment la Mafia, le Vatican et les milieux politiques italiens, dont le président Giulio Andreotti. Sindona est évidemment très protégé par ces milieux qui font tout pour ne pas obtenir son extradition. Parallèlement des menaces sont exercées contre Ambrosoli qui refuse d'y céder. Ayant mis à jours les irrégularités graves commises par ou pour la Franklin National Bank, il se rend à New York pour témoigner devant la commission chargée de statuer sur la situation de cette banque. Ambrosoli reste insensible aux offres de corruption. Les menaces se font de plus en plus pressantes. L'avocat refuse toujours de céder malgré l'angoisse de sa femme devant les risques qu'il court et l'inquiétude de et pour sa famille qu'il envoie à Rome. Sandoni fait appel à un tueur de la mafia qui abat Georgio Ambrosoli. Un carton final nous apprend que Michele Sandoni, condamné quelques années plus tard à la prison à vie, mourut en prison empoisonné au cyanure. Officiellement on conclut à un suicide.
Copyright Bibliothèque du film, 1996
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)884
Nombre de salles de sortie (Paris)2
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)5
Nombre d'entrée première semaine (Paris)374
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)884