Imputazione di omicidio per uno studente (1972) Mauro Bolognini

Chronique d'un homicide

Pays de productionItalie
Sortie en France10 juin 2015
Procédé image35 mm - Couleur
Durée103 mn

Générique technique

RéalisateurMauro Bolognini
ScénaristeUgo Pirro
ScénaristeUgo Liberatore
Société de production Documento Film (Roma)
Distributeur d'origine Ciné Sorbonne (Paris)
Directeur de la photographieGiuseppe Ruzzolini
Ingénieur du sonMassimo Loffredo
Compositeur de la musique originaleEnnio Morricone
DécorateurGuido Josia
CostumierMaria Baronj
MonteurNino Baragli

générique artistique

Massimo Ranieri(Fabio Sola)
Martin Balsam(le juge Aldo Sola)
Valentina Cortese(Luisa Sola)
Turi Ferro(le commissaire Malacarne)
Salvo Randone(le procureur de la République)
Luigi Diberti(Massimo Tretti)
Mariano Rigillo(Luca Binda)
Petra Pauly(Carla)
Giuseppe Colizzi(le commissaire Alberto Cottone)
Carlo Valli(Alfio Ricci)
Luigi Bonos
Aldo Ricci
Piero Gerlini
Alessandro Francisci
Paolo Bonetti
Massimo Sarchielli
Alain Corot
Sandra Cardini
Anna Fadda
Giovanni Melli
Sergio Enria

Bibliographie

Synopsis

Rome, années 1970. Lors d’une manifestation, on déplore la mort d’un policier et d’un étudiant d’extrême gauche. Un étudiant, Fabio Sola, hésite à jeter dans le Tibre le poing américain qu’il avait lancé à la nuque du policier. Son père, le juge Sola, est choisi pour l’instruction. Il a des rapports houleux avec le commissaire Cottone, qui désigne très vite le leader étudiant Trotti comme étant l'assassin du policier. Les amis activistes de Fabio le dissuadent de se rendre. Cottone manipule les étudiants arrêtés, qui doivent témoigner. Pourtant, il suffirait de prouver que Trotti était déjà dans un fourgon de police au moment de la mort du policier pour l’innocenter. Le juge a également du mal à obtenir des informations sur les munitions des policiers. Fabio rentre de moins en moins souvent chez ses parents. Une nuit, il fouille le bureau de son père et communique les PV de l’instruction à son groupe, qui les utilise pour dénoncer une justice de classe. Le local du groupe est perquisitionné par Cottone alors que les étudiants font des dépositions pour innocenter Trotti. Dans le bureau de son père, Fabio nie le vol des PV. Le juge l’accuse de mentir. Fabio annonce qu’il ne viendra plus à la maison. Le lendemain, il avoue tout à son père mais lui dit qu’il ne se rendra que lorsqu’on connaîtra l’assassin de l’étudiant. Le juge, ne parvenant pas à faire avouer ce meurtre à Cottone, signe la libération de Trotti et démissionne.
© LES FICHES DU CINEMA 2015
Logo

Exploitation