Le Passager (2005) Eric Caravaca

Pays de productionFrance
Sortie en France22 mars 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée85 mn

Générique technique

RéalisateurEric Caravaca
Assistant réalisateurAlexis Charrier
ScénaristeEric Caravaca
ScénaristeArnaud Cathrine
Collaborateur scénaristiqueLaurent Perreau
Auteur de l'oeuvre originaleArnaud Cathrined'après le roman "La route de Midland"
Société de production Diaphana (Paris)
Société de production Arte France Cinéma
Producteur déléguéMichel Saint-Jean
Directeur de productionBénédicte Mellac
Distributeur d'origine Diaphana (Paris)
Directeur de la photographieCéline Bozon
Ingénieur du sonFrançois Maurel
MixeurGérard Lamps
Compositeur de la musique originaleGrégoire Hetzel
DécorateurValérie Saradjian
DécorateurPatrick Durand
CostumierEdwige Morel d'Arleux
MonteurSimon Jacquet
Directeur de castingBrigitte Moidon
Directeur de castingChristelle Baras
Photographe de plateauJeannick Gravelines

générique artistique

Julie Depardieu(Jeanne)
Eric Caravaca(Thomas)
Vincent Rottiers(Lucas)
Nathalie Richard(Suzanne)
Maurice Bénichou(Joseph)
Rémi Martin(Richard)

Bibliographie

Synopsis

En pleine guerre des Balkans, tous les réfugiés d'un train disparaissent. Lors d'une conférence de presse au Q.G d'une des armées en conflit, un journaliste italien, Lorenzi, accuse de ce massacre le commandant Jako, un mystérieux paramilitaire de sinistre réputation. Lorenzi veut, coûte que coûte, rencontrer Jako. À l'issue de la conférence, Aldo se propose pour être son guide jusqu'à Vuka, encerclée. Plusieurs fois stoppés par des barrages dans leur progression vers Vuka, ils croisent Maxime, un jeune journaliste d'une télévision belge, qui les accompagne. Puis Sanja, une jeune fille à la recherche de son frère parti se battre, se joint à eux. Au fil de leur progression et de ses péripéties, Aldo se révèle fort à l'aise avec les soldats, et peu fiable sur les traductions. Lorenzi, reporter aguerri, et Maxime s'opposent sur leurs conceptions de l'information. Lorenzi est tenant d'une réalité parfois truquée qui rend compte de la vérité du fond, tandis que Maxime cherche une adéquation parfaite entre les deux. Il obtient un scoop avec Sanja, rescapée du train, qui lui révèle plus tard n'avoir rien vu. Ils arrivent tous quatre pendant l'assaut final contre Vuka. Sanja restera auprès de son peuple. Aldo se dévoilera enfin : il est Jako et a utilisé Lorenzi pour entrer dans Vuka. Lorenzi et Maxime quittent Vuka sous la protection des hommes de Jako, vainqueurs.
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation