Ces rencontres avec eux (2005) Jean-Marie Straub, Danièle Huillet

Pays de productionFrance
Sortie en France18 octobre 2006
Durée78 mn
>> Rechercher "Ces rencontres avec eux" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Marie Straub
RéalisateurDanièle Huillet
ScénaristeJean-Marie Straub
ScénaristeDanièle Huillet
Auteur de l'oeuvre originaleCesare Pavese
Société de production Straub-Huillet Films
Société de production Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains
ProducteurDanièle Huillet
ProducteurJean-Marie Straub
ProducteurMartine Marignac
Distributeur d'origine Pierre Grise Distribution (Paris)
Directeur de la photographieMarion Befve
Directeur de la photographieRenato Berta
Directeur de la photographieJean-Paul Toraille
Ingénieur du sonJean-Pierre Duret
Ingénieur du sonDimitri Haulet
Ingénieur du sonJean-Pierre Laforce
MonteurJean-Marie Straub
MonteurDanièle Huillet

générique artistique

Angela Nugara
Vittorio Vigneri
Andrea Balducci
Grazia Orsi
Romano Guelfi
Angela Durantini
Enrico Achilli
Giovanna Daddi
Dario Marconcini
Andrea Bacci

Bibliographie

Synopsis

Ces rencontres avec eux, ultime film du couple Danièle Huillet/Jean-Marie Straub, met en scène les cinq derniers des Dialogues avec Leucò de Cesare Pavese : 1. Les Hommes (Cratos et Bia, responsables de l'enchaînement de Prométhée). 2. Le Mystère (Demeter et Dyonisos). 3. Le Déluge (Amadryade et Satyre). 4. Les Muses (Mnémosyne et Hésiode). 5. Les Dieux (deux paysans). En cinq plans fixes d'une rigueur parfaite, s'élaborent, comme autant d'affrontements entre d'irréductibles guerriers de la parole, d'inconciliables points de vue, cinq tête-à-tête donnés dans des paysages qui, à peu de choses près, ressemblent encore à ce qu'ils étaient à l'époque où les hommes et leurs divinités se partageaient la terre. À travers ces échanges, ce ne sont rien moins que la condition humaine, la pertinence des mythes, les relations avec les dieux et la lutte contre le pouvoir que personnifient ceux-ci, la création, l'angoisse, le désir et la mort qui, sous forme de dialogues platoniciens, se voient passés au filtre du questionnement philosophique. Tourné dans les pinèdes du Monte Pisano, à la lisière des Alpes Apouanes, entre Pise et la mer, Ces rencontres avec eux repose sur une inusable croyance en la puissance du cinéma, du regard qu'il peut nous aider à poser sur le monde : "Nous savons que la façon la plus sûre - et la plus rapide - de s'étonner est de fixer immobile toujours le même objet. Un beau jour, cet objet, il nous semblera - miracle ! - ne l'avoir jamais vu". Aux mêmes causes, les mêmes effets : face à la radicalité revendiquée des Straub, nombre de spectateurs resteront, une nouvelle fois, tout aussi radicalement fermés à leur oeuvre. Ceux-là s'irriteront de l'austérité systématique des partis pris, de la raideur du dispositif, dans lequel toute concession à l'émotion directe ou au plaisir immédiat est impitoyablement bannie au profit d'une approche perpétuellement sous contrôle (plans fixes, diction réglée comme du papier à musique, priorité laissée aux intentions, etc.). Les amateurs des Straub, eux, s'abandonneront, une fois de plus, à l'expérience. Car ils l'appréhenderont comme un exercice de la patience, fondé sur la contemplation, le silence entre les mots, la lenteur du temps donnée au temps. Et, au-delà de son aspect fermé, ils percevront le film comme l'écho d'un questionnement millénaire, une oeuvre à l'écoute du bruissement de la vie en ce qu'elle peut avoir de fondamental. Présenté au Festival de Venise, le film a valu au couple un Lion d'Argent pour l'ensemble de son oeuvre, récompense qui, aux yeux de Jean-Marie Straub, venait "trop tôt pour notre mort, trop tard dans notre vie". Survenu dans la nuit du 9 au 10 octobre, le décès soudain de Danièle Huillet, s'il met fin au compagnonnage de toute une vie, jette de surcroît un voile funéraire sur Ces rencontres avec eux.
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation