La Dignidad de los nadies (2005) Fernando Ezequiel Solanas

La Dignité du peuple

Pays de productionArgentine ; Brésil ; Suisse
Sortie en France27 septembre 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée120 mn
DistributeurAd Vitam (source : ADRC)
>> Rechercher "La Dignidad de los nadies" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFernando E. Solanas
ScénaristeFernando E. Solanas
ScénaristeAlcira Argumedo
Société de production Cinesur (Buenos Aires)
Coproduction Dezenove Som e Imagens Produções (São Paulo)
Coproduction Thelma Film AG (Zürich)
Coproduction RTS - Radio Télévision Suisse (Genève ; Lausanne)
ProducteurFernando E. Solanas
ProducteurSara Silveira
ProducteurPierre-Alain Meier
Distributeur d'origine Ad Vitam Distribution (Paris)
Directeur de la photographieFernando E. Solanas
Ingénieur du sonMarcos Dickinson
Ingénieur du sonAbelardo Kuschnir
Ingénieur du sonMartín Grignaschi
MonteurJuan Carlos Macias
MonteurMartín Subirá

générique artistique

Bibliographie

Synopsis

Souvenez-vous ! Il y a à peu près un an et demi, le cinéaste-documentariste-homme politique argentin Fernando Solanas nous livrait le bien nommé Mémoire d'un saccage. Ce long métrage documentaire était une ravageuse (voire déprimante) analyse au scalpel de la politique économique de son pays au tournant des années 1980 et 90. C'est-à-dire l'époque où le charismatique et démagogue Carlos Menem s'empara du pouvoir, et créa de toutes pièces un "miracle argentin", fondé, en réalité, sur des avantages financiers délirants accordés aux banques internationales. Une fois la bulle du "miracle" percée, il ne resta qu'un pays exsangue, handicapé à vie par une dette nationale effarante, provenant principalement des intérêts accordés par le gouvernement Menem aux financiers étrangers. Finalement, de guerre lasse et confrontée à un nouveau président, La Rua, aussi corrompu que les autres, le peuple se souleva et obtint la tête de son leader. C'est à ce point précis que Fernando Solanas entame La Dignité du peuple, dans lequel il va utiliser les mêmes procédés pour conter les nouvelles manoeuvres de la classe dirigeante argentine.
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation