Odette Toulemonde (2006) Éric-Emmanuel Schmitt

Pays de productionFrance ; Belgique
Sortie en France07 février 2007
Procédé image35 mm - Couleur
Durée104 mn
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Odette Toulemonde" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurEric-Emmanuel Schmitt
ScénaristeEric-Emmanuel Schmitt
Société de production Bel'Ombre Films (Paris)
Société de production Antigone Cinéma
Société de production Pathé Renn Productions
Société de production TF1 Films Production
Société de production Les Films de l'Etang
Société de production RTBF - Radio Télévision Belge Francophone
ProducteurGaspard de Chavagnac
CoproducteurRomain Le Grand
CoproducteurAnne-Dominique Toussaint
Directeur de productionPhilippe Saal
Distributeur d'origine Pathé Distribution
Directeur de la photographieCarlo Varini
Ingénieur du sonPhilippe Vandendriessche
Ingénieur du sonFrançois Dumont
Compositeur de la musique originaleNicola Piovani
DécorateurFrançois Chauvaud
DécorateurBruno Metzger
CostumierCorinne Jorry
MonteurPhilippe Bourgueil

générique artistique

Catherine Frot(Odette Toulemonde)
Albert Dupontel(Balthazar Boisan)
Jacques Weber(Olaf Pims)
Fabrice Murgia(Rudy)
Nina Drecq(Sue Helen)
Camille Japy(Nadine)
Alain Doutey(l'éditeur)
Julien Frison(François)
Laurence d' Amelio(Isabelle)
Aïssatou Diop(Florence)
Philippe Gouders(Monsieur Dargent)
Nicolas Buysse(Polo)
Bruno Metzger(Jésus)
Jacqueline Bir(la dame dans le bus)

Bibliographie

Synopsis

Odette Toulemonde, veuve depuis dix ans, vit à Charleroi avec son fils, Rudy, gentil coiffeur homo, et sa fille, Sue Helen, ado agressive. Vendeuse au rayon cosmétiques d’un grand magasin, Odette est aussi plumassière à domicile. Malgré sa vie terne, Odette a un inaltérable goût du bonheur. Elle pense devoir cet optimisme à Balthazar Balsan, auteur à succès dont les livres illuminent son quotidien. À l’occasion d’une séance de dédicace, elle le rencontre mais, pétrifiée, n’articule que la moitié de son prénom : ...dette. Elle lui remet plus tard une lettre qui exprime ses sentiments. Balthazar est riche, adulé par ses lectrices, pourvu d’une brillante épouse et de quelques maîtresses, mais, un jour, il découvre que sa femme le trompe avec un critique littéraire qui vient de le torpiller. Après une tentative de suicide, Balthazar retrouve la lettre d’Odette. Ému aux larmes par tant d’admiration, il se rend chez elle : elle l’accueille naturellement et l’installe au mieux dans son petit appartement. Elle le requinque et lui redonne le goût de vivre et d’écrire. Peu à peu, Balthazar, enfant de la DDASS, se dépouille des artifices de la réussite. Quand il avoue à Odette son attirance pour elle, elle s’effraie, le convainc qu’il se trompe et convoque sa femme pour les réconcilier. Mais, après une crise cardiaque, Odette finira par accepter l’amour de Balthazar et osera lui dire le sien.
© LES FICHES DU CINEMA 2007
Logo

Exploitation