Les Fragments d'Antonin (2005) Gabriel Le Bomin

Pays de productionFrance
Sortie en France08 novembre 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn
DistributeurRezo Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Les Fragments d'Antonin" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGabriel Le Bomin
Assistant réalisateurJulie Navarro
ScénaristeGabriel Le Bomin
DialoguisteGabriel Le Bomin
Société de production Dragoonie Films
ProducteurAlexandra Lederman
Producteur associéJean-François Geneix
Directeur de productionMirabelle Giraud-Montagne
Distributeur d'origine Rezo Films (Paris)
Directeur de la photographiePierre Cottereau
Ingénieur du sonXavier Piroëlle
MixeurLaurent Chassaigne
Compositeur de la musique originaleFabian Römer
DécorateurAurélien Geneix
CostumierMahémiti Dérégnaucourt
MonteurBertrand Collard
ScriptMarion Pin
RégisseurLaurence Deray
Directeur de castingAnnick Dufrene

générique artistique

Grégori Derangère(Antonin Verset)
Anouk Grinberg(Madeleine Oberstein)
Aurélien Recoing(le professeur Labrousse)
Niels Arestrup(le professeur Lantier)
Yann Collette(le capitaine Orlac)
Laure Duthilleul(Marie)
Pascal Demolon(le lieutenant Ferrou)
Jean-Baptiste Iera(Mazard)
Richard Sammel(Jergen)
David Assaraf(Charles)

Bibliographie

Synopsis

Après avoir vécu l'inévitable et atroce sélection des blessés que devait faire le chirurgien Lantier, et combattu dans l'un des régiments les plus exposés de la Première Guerre mondiale, Antonin, instituteur, aurait pu terminer celle-ci plus tranquillement comme responsable de pigeons voyageurs. Le sort en a décidé autrement, qui en a fait un être psychiquement détruit, véritable zombie que le professeur Labrousse, qui partage avec Lantier un château transformé en hospice, tente de guérir avec une méthode inédite : le contraindre à revivre consciemment les faits terribles qui l'ont ainsi anéanti, pour enfin s'en libérer. Antonin avait dû quitter son unité, et abandonner Madeleine, l'infirmière alsacienne, dont il était secrètement amoureux, et à qui il avait confié son journal. Après s'être arrêté dans la ferme de Marie pour se ravitailler en eau, et y avoir fraternisé avec Jergen qui s'y cachait, Antonin fut obligé de participer à l'exécution d'un malheureux, accusé à tort d'insoumission, et de tuer presque à bout portant des ennemis. Il ne s'en remit pas, murmurant sans cesse les mêmes mots, dont le prénom de Madeleine, refaisant toujours les mêmes gestes, comme cette douce caresse que fit Madeleine sur sa joue lorsqu'elle pansa ses blessures. Labrousse sent qu'il progresse. Le professeur Lantier a fait appel à sa meilleure infirmière : Madeleine. Antonin la retrouve enfin...
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation