Pardonnez-moi (2005) Maïwenn

Pays de productionFrance
Sortie en France22 novembre 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée86 mn
>> Rechercher "Pardonnez-moi" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

Réalisateur Maïwenn
Scénariste Maïwenn
Société de production Maï Productions (Paris)
Société de production Les Films du Kiosque (Paris)
Société de production SND - Société Nouvelle de Distribution (Neuilly-sur-Seine)
Coproduction Gamzu Participations
Coproduction Clo Productions
ProducteurFrançois Kraus
ProducteurDenis Pineau-Valencienne
Producteur Maïwenn
CoproducteurBruno Ledoux
Directeur de productionPatrick Nebout
Distributeur d'origine SND - Société Nouvelle de Distribution (Neuilly-sur-Seine)
Directeur de la photographieClaire Mathon
Ingénieur du sonPierre-Yves Lavoué
Ingénieur du sonSandy Notarianni
Ingénieur du sonRym Debbarh-Mounir
MixeurEmmanuel Croset
Compositeur de la musique originaleMirwaïs Ahmadzaï
CostumierMarité Coutard
MonteurLaure Gardette
ScriptMylène Mostini
RégisseurRémi Putoud

générique artistique

Pascal Greggory(Dominique)
Aurélien Recoing(Paul)
Hélène de Fougerolles(Billy)
Marie-France Pisier(Lola)
Mélanie Thierry(Nadia)
Marie-Sophie L.(la psy)
Yannick Soulier(Alex)
Maïwenn(Violette)
Franck Bussi(le vendeur de caméra)
Rita Dalle(l'amie de Violette)
Louise-Anne Hippeau(la vendeuse du magasin de poupées)

Bibliographie

Synopsis

Ce soir c'est la dernière du spectacle autobiographique que Violette a écrit et interprète. Son père, Dominique, et sa soeur, Billy, sont dans la salle. À l'issue de la représentation, le père semble incapable d'adresser un compliment à sa fille. Enceinte et au terme de son aventure théâtrale, Violette prend conscience qu'elle doit achever sa reconstruction en affrontant ses rapports avec ce père, qui la battait. Elle interrompt donc son analyse, s'achète une caméra, et décide de tourner un documentaire sur sa famille. Au même moment, un homme prend contact avec elle. Il s'appelle Paul et lui avoue bientôt qu'il a été l'amant de sa mère, et qu'il est en outre le père de sa soeur cadette : Nadia. Violette oblige sa mère à avouer à Nadia, par caméra interposée, le secret de ses origines. Puis elle invite Paul à un déjeuner de famille. Violette décide ensuite de confronter plus violemment son père à ses responsabilités. Devant lui (et sous l'oeil de la caméra), elle se livre à une représentation, où, jouant le rôle de son père, elle frappe et humilie une poupée. Dominique reste sans réaction. Plus tard, elle le supplie de lui demander pardon. En vain. Violette retourne voir sa psy. Celle-ci lui révèle que, pour être libérée, c'est à elle de pardonner à son père. Quelques temps après, Violette, son enfant sur les genoux, termine le montage de son film. Une réunion familiale peut de nouveau avoir lieu.
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation