La Faute à Fidel (2005) Julie Gavras

Pays de productionFrance
Sortie en France29 novembre 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée100 mn
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "La Faute à Fidel" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJulie Gavras
Assistant réalisateurAlain Artur
Collaborateur scénaristiqueArnaud Cathrine
Auteur de l'oeuvre originaleDomitilla Calamaid'après le roman "La Faute à Fidel"
ProducteurSylvie Pialat
ProducteurMathieu Bompoint
Directeur de productionPhilippe Valentin
Distributeur d'origine Gaumont Columbia TriStar Films
Directeur de la photographieNathalie Durand
Ingénieur du sonNicolas Naegelen
Compositeur de la musique originaleArmand Amar
CostumierAnnie Thiellement
MonteurPauline Dairou

générique artistique

Nina Kervel(Anna)
Julie Depardieu(Marie)
Stefano Accorsi(Fernando)
Benjamin Feuillet(François)
Martine Chevallier(Bonne Maman)
Olivier Perrier(Bon Papa)
Marie Kremer(Isabelle)
Raphaël Personnaz(le marié)
Mar Sodupe(Marga)
Raphaëlle Molinier(Pilar)
Gabrielle Vallières(Cécile)
Carole Franck(Soeur Geneviève)
Marie Llano(Mère Anne-Marie)
Marie Payen(Mère "Poule")
Marie-Noëlle Bordeaux(Filomena)
Christiana Markou(Panayota)
Lucienne Hamon(Suzanne)
Flore Vannier-Moreau(une "Témouine")
Sylvia Lasfargeas(la femme "MLF")
Francisco Lopez-Ballo(Emilio)
Francisco Pizzaro Saenz de Urtury(Pierre)
Alexandre Gavras(l'homme barbu)

Bibliographie

Synopsis

En 1970, Anna a 9 ans et se rêve princesse. Sa mère Marie, d'origine bourgeoise, et son père Fernando, avocat espagnol, les dorlotent, elle et son petit frère François. Tout va pour le mieux, exceptée la présence gênante de la tante Marga et sa fille Pilar. Le mari de Marga vient d'être exécuté par Franco et Fernando réfléchit à son manque d'engagement politique. Il part avec Marie au Chili, où Allende vient d'être élu. Ils rentrent complètement changés, et pour Anna, c'est un cauchemar. Son père abandonne le travail et porte une barbe comme les communistes que ses grands-parents dénigrent. Les parents congédient aussi la bonne anticastriste, et doivent quitter leur belle maison pour un appartement où débarquent des étrangers barbus. Anna se révolte face à ces changements. Elle refuse de quitter son école religieuse, mais est dispensée de catéchisme, à sa grande honte. Marie se sensibilise au féminisme et écrit un livre sur l'avortement. Les relations entre Anna et ses parents empirent lorsqu'ils l'emmènent à une violente manif. Une nuit, des communistes initient Anna au partage des richesses, et elle commence à s'interroger sur Mai 68 ou sur l'avortement. Elle se rapproche aussi de Pilar, et va en Espagne avec son père. En classe, on lui reproche un discours trop libertaire et Anna décide de changer d'école. Quand Allende meurt durant le putsch de Pinochet, Anna arrive dans sa nouvelle école, très animée.
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation