Direktøren for det hele (2006) Lars von Trier

Le Direktør

Pays de productionDanemark ; Suède ; Islande ; Italie ; France ; Norvège ; Finlande ; Allemagne
Sortie en France28 février 2007
Durée100 mn
DistributeurFilms du Losange (Les) (source : ADRC)
>> Rechercher "Direktøren for det hele" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLars von Trier
ScénaristeLars von Trier
Société de production Zentropa (Hvidovre)
Coproduction Slot Machine (Paris)
Coproduction Memfis Film AB (Stockholm)
Coproduction Lucky Red (Roma)
ProducteurMeta Louise Foldager
ProducteurVibeke Windeløv
ProducteurSigne Jensen
Producteur exécutifLene Borglum
Producteur exécutifPeter Aalbæk Jensen
Distributeur d'origine Les Films du Losange (Paris)
Ingénieur du sonKristian Eidnes Andersen
Ingénieur du sonMolly Malene Stensgaard

générique artistique

Jens Albinus(Kristoffer)
Peter Gantzler(Ravn)
Fridrik Thór Fridriksson(Finnur)
Benedikt Erlingsson(le traducteur)
Iben Hjejle(Lise)
Henrik Prip(Nalle)
Mia Lyhne(Heidi A.)
Casper Christensen(Gorm)
Louise Mieritz(Mette)
Jean-Marc Barr(Spencer)
Sofie Gråbøl(Kisser)
Anders Hove(Jokumen)

Bibliographie

Synopsis

Alors qu’il s’apprête à vendre sa société à une grosse entreprise islandaise, Ravn est obligé d’embaucher Kristoffer, un comédien. En effet, Ravn n’a jamais voulu endosser les responsabilités du patron qu’il est, et s’est donc inventé un supérieur : le "directeur de tout", qui est censé vivre aux États-Unis. Malheureusement, après la réunion, Kristoffer croise des employés de l’agence et se présente comme le directeur. Dès lors, il est obligé de rester. Kristoffer, devenu Svend, s’installe alors dans un bureau, et doit faire face à l’hostilité de certains employés, et à l’empressement d’autres. Il comprend que le personnage du directeur servait à Ravn pour résoudre sans scrupules tous ses problèmes. Peu à peu, Kristoffer s’attache au personnel de la boîte. Et lors d’un nouveau rendez-vous avec les Islandais, où il découvre que Ravn va mettre tout le monde au chômage, il s’arrange pour retarder la vente. Puis il tente de forcer Ravn à se dénoncer, mais celui-ci se dégonfle. Pour justifier la vente de l’entreprise, Kristoffer invente à son tour un personnage : "le directeur du directeur de tout". Dès lors, toute hostilité à son égard disparaît. Il invite ensuite tout le monde à assister à la signature du contrat de vente. Ravn avoue enfin ses torts, mais ses associés lui restent fidèles. Kristoffer, lui, reprend alors la vedette en décidant de ne pas signer la vente. Mais le patron islandais flatte ses dons de comédien : l’entreprise est aussitôt vendue !
© LES FICHES DU CINEMA 2007
Logo

Exploitation