Hei yan quan (2006) Ming-liang Tsai

I don't want to sleep alone

Pays de productionMalaisie ; Chine ; France ; Autriche
Sortie en France06 juin 2007
Procédé image35 mm - Couleur
Durée118 mn
>> Rechercher "Hei yan quan" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMing-liang Tsai
ScénaristeMing-liang Tsai
Coproduction Soudaine Compagnie
Coproduction HomeGreen Films (Taipei)
Coproduction New Crowned Hope Festival (Wien)
ProducteurBruno Pesery
ProducteurVincent Wang
Producteur exécutifSimon Field
Producteur exécutifKeith Griffiths
Producteur exécutifWouter Barendrecht
Producteur exécutifMichael J. Werner
Directeur de la photographiePen-Jung Liao
Ingénieur du sonDuu-Chih Tu
Ingénieur du sonShiang-chu Tang
DécorateurTian-Jue Lee
DécorateurSiong-King Gan
CostumierHuei-Mei Sun
MonteurSheng-Chang Chen

générique artistique

Kang-sheng Lee(le sans-abri/le malade alité)
Shiang-chyi Chen(la serveuse du coffee-shop)
Norman Atun(Rawang)
Pearlly Chua(la patronne du coffee-shop)

Bibliographie

Synopsis

Hsiao Kang, un sans-abri, circule dans les rues de Kuala Lumpur. Il s’attarde près d’un jeu clandestin et se trouve pris à partie par les organisateurs. Tabassé, il gît abandonné sur un trottoir. Un groupe de travailleurs bangladeshis qui transportent un vieux matelas chez eux le recueillent. Ils se partagent des chambres dans un immeuble insalubre. L’un d’eux, Rawang, s’attache à Hsiao Kang. Il s’occupe de lui, le lave et le nourrit. Rawang remet le matelas en état et y installe sa couche et celle de Hsiao Kang. La journée, Rawang déjeune au bord d’une étendue d’eau, dans un immeuble désaffecté. Petit à petit, Hsiao Kang se remet sur pieds. Il traîne dans un bar où travaille la jeune Chyi. La serveuse vit dans un appentis au-dessus de la chambre de sa patronne et prend soin du fils de celle-ci dans le coma. Un soir, alors que Hsiao Kang suit Chyi, il tombe sur la patronne qui s’offre à lui. Hsiao Kang offre un objet lumineux à Chyi. Un jour de forte pollution, Hsiao Kang et Chyi tentent de s’isoler pour faire l’amour. Ils s’échappent vers l’immeuble désaffecté, puis volent le matelas de Rawang, qu’ils emmènent chez Chyi. Rawang, furieux, retrouve Hsiao Kang et le menace. Mais un geste tendre de Hsiao Kang le calme. Rawang s’endort auprès de lui. Chyi rentre du travail et se couche à leurs côtés. Le matelas chargé de ses trois occupants vogue sur une étendue d’eau.
© LES FICHES DU CINEMA 2007
Logo

Exploitation