La France (2006) Serge Bozon

Pays de productionFrance
Sortie en France21 novembre 2007
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn
DistributeurShellac (source : ADRC)
>> Rechercher "La France" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurSerge Bozon
Assistant réalisateurThomas Longuet
ScénaristeAxelle Ropert
Société de production Les Films Pelléas (Paris)
ProducteurDavid Thion
Directeur de productionHélène Bastide
Distributeur d'origine Shellac Distribution
Directeur de la photographieCéline Bozon
Ingénieur du sonLaurent Gabiot
Ingénieur du sonPauline Gaillard
Ingénieur du son Maïkôl
Compositeur de la musique originaleMedhi Zannad
Compositeur de la musique originaleBenjamin Esdraffo
DécorateurBrigitte Brassart
CostumierRenaud Legrand
MaquilleurMichel Vautier
CoiffeurMichel Vautier
MonteurFrançois Quiquéré
RégisseurJérôme Petament
Directeur de castingStéphane Batut
Photographe de plateauCarole Bethuel

générique artistique

Sylvie Testud(Camille)
Pascal Greggory(le lieutenant)
Guillaume Verdier(le cadet)
François Négret(Jacques)
Laurent Talon(Antoine)
Pierre Léon(Alfred)
Benjamin Esdraffo(Pierre)
Didier Brice(Jean)
Laurent Lacotte(Frédéric)
Bob Boisadan(le guitariste)
Lionel Turchi(le violoniste)
Laurent Valéro(le bandonéoniste)
Michel Fossiez(le hautboïste)
Jean-Christophe Bouvet(Elias)
Emmanuel Levaufre(le fils d'Elias)
Cécile Reigher(la soeur de Camille)
Philippe Chemin(l'agent de liaison)
Medhi Zannad(la sentinelle)
Guillaume Depardieu

Bibliographie

Synopsis

Mai 1917, Camille reçoit une lettre de son mari, François, parti au front : "Tu ne me reverras pas. Ne m’écris plus". Elle décide alors de le rejoindre. Déguisée en homme, elle s’incruste dans le 80e régiment, peu enclin à s’encombrer d’un "gamin de 17 ans". Mais Camille le suit et, blessée à la main par le lieutenant, elle réussit à s’imposer le temps de sa convalescence. Arrivé près d’un village, le groupe pense enfin se débarrasser de cet étranger. Mais Camille saute d’un pont, et réussit une fois encore à rester avec eux. Lorsqu’elle croise un agent de liaison et lui demande des nouvelles de François, le régiment, qui s’est caché dans un arbre, le prend pour un traître. Camille disparaît. Elle réapparaît pour porter secours aux soldats épuisés. Elle peut désormais entendre l’histoire de Philippe et de l’Atlantide. Philippe, pacifique et rêveur, faisait partie de leur régiment. La troupe dut l’abandonner, blessé. Les soldats, devenus déserteurs, se dirigent, en fait, vers la Hollande. Sur la route, Camille tue un soldat allemand. Puis, le régiment tombe dans un précipice. Un villageois, accompagné de son fils, secourt les hommes et les héberge. Mais, s’apercevant que Camille est une femme, le fils tente de la violer. Il est tué par l’un des soldats. Le lieutenant est alors obligé de tuer le père. Abattus par le froid de l’hiver, ils voient arriver un soldat. C’est François. Camille part avec lui. Le 80e régiment n’atteindra jamais la Hollande.
© LES FICHES DU CINEMA 2007
Logo

Exploitation