Sa majesté Minor (2006) Jean-Jacques Annaud

Pays de productionFrance ; Espagne
Sortie en France10 octobre 2007
Procédé image35 mm - Couleur
Durée101 mn
>> Rechercher "Sa majesté Minor" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Jacques Annaud
Assistant réalisateurAlain Olivieri
ScénaristeGérard Brach
AdaptateurJean-Jacques Annaud
AdaptateurGérard Brach
DialoguisteGérard Brach
Société de production Repérage
Société de production StudioCanal
Société de production Mediapro (Madrid)
Coproduction Pathé Renn Productions
Coproduction France 2 Cinéma
Coproduction France 3 Cinéma
ProducteurXavier Castano
CoproducteurJaume Roures
Directeur de productionOlivier Hélie
Distributeur d'origine StudioCanal Distribution
Directeur de la photographieJean-Marie Dreujou
Ingénieur du sonMiguel Rejas
Ingénieur du sonLaurent Quaglio
MixeurCyril Holtz
MixeurPhilippe Amouroux
Compositeur de la musique originaleJavier Navarrete
Directeur artistiquePierre-Yves Gayraud
DécorateurPierre Quefféléan
CostumierPierre-Yves Gayraud
MaquilleurDominique Colladant
CoiffeurDominique Colladant
MonteurNoëlle Boisson
ScriptLaurence Duval-Annaud
Directeur de castingNathalie Chéron
Directeur de castingSara Bilbatúa

générique artistique

José Garcia(Minor)
Vincent Cassel(Satyre)
Sergio Peris-Mencheta(Karkos)
Mélanie Bernier(Clytia)
Claude Brasseur(Firos)
Rufus(Rectus)
Jean-Luc Bideau(Archéo)
Taïra(Zima)
Marc Andréoni(Zo)
Bernard Haller(Cataractos)
Alice Frémont(Prunios)
Rosine Favey(Kinema)
Pedro Casablanc(Kryton)
Guillaume Delaunay(Centaure)
Juana Cordero(Aura)
Javier Aller(Tikus)
José Alias(Pitygaz)
Aitana Novau(une nymphe)

Bibliographie

Synopsis

Dans une île des Cyclades vit Minor, un jeune homme orphelin, mi-homme mi-cochon, qui, à la mort de sa mère, a été adopté par une truie. Lors de ses déplacements, il aperçoit l’ensorcelante Clytia, la fille du patriarche du village, et n’a de cesse alors de l’approcher, sans succès, car elle est promise au poète Karkos. Un jour, perché sur son olivier, Minor fait une mauvaise chute. Il est donné pour mort. Pourtant il ressuscite, et, qui plus est, il parle ! Effrayés par ce prodige, les villageois décident rapidement de le sacrer roi. Clytia devient la maîtresse de Minor. Karkos, qui l’ignore, devient son fidèle serviteur. Pour le reste, Minor ne sait comment se comporter en roi. Il prend conseil auprès d’un satyre, qui lui suggère de distraire le peuple avec de spectaculaires réformes, et de jouir à l’excès de son pouvoir. Minor se prend au jeu. Mais lorsque Clytia lui réclame la tête de la truie dont il partageait la vie, le monde de Minor commence à vaciller. Il renonce à tuer la truie, et le cache à Clytia. Plus tard, la truie lui apprend qu’elle a accouché d’une portée de monstres ayant un corps de cochon et la tête de Minor. Il panique, et, dans un accès de fureur, mord la femme du boucher, ce qui entraîne le soulèvement du peuple. Seul Karkos lui reste fidèle. Et, bien que Minor lui ait révélé sa trahison, il se sacrifie pour assurer son salut. Des années plus tard, Minor vieillit auprès du satyre.
© LES FICHES DU CINEMA 2007
Logo

Exploitation