Heya fawda (2006) Youssef Chahine, Khaled Youssef

Le Chaos

Pays de productionEgypte ; France
Sortie en France05 décembre 2007
Procédé image35 mm - Couleur
Durée122 mn
DistributeurTadrart Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Heya fawda" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYoussef Chahine
RéalisateurKhaled Youssef
ScénaristeNasser Abdel Rahman
Société de production Misr International Films
Société de production 3B Productions (Paris)
Coproduction France 2 Cinéma
Distributeur d'origine Tadrart Films
Directeur de la photographieRamses Marzouk
CadreurTamer Joseph
Ingénieur du sonMostafa Aly
MixeurDominique Hennequin
MonteurGhada Ezzdine

générique artistique

Khaled Saleh(Hatem)
Menna Shalaby(Nour)
Youssef El Sherif(Cherif)
Hala Sedki(Wedad)
Hala Fakher(Bahia)

Bibliographie

Synopsis

Choubra, quartier populaire du Caire. Hatem, un policier corrompu, y impose sa loi. Alors que le nouveau procureur, Cherif, a décidé de relâcher des manifestants, Hatem les garde secrètement emprisonnés. La jeune Nour et sa mère Bahia sont les voisines de palier d’Hatem, qui ne cesse de faire des avances à Nour. Celle-ci est amoureuse de Cherif, qui est aussi le fils de Wedad, la directrice de l’école où elle enseigne. Mais Cherif a déjà une fiancée : Sylvia, une délurée qui déplaît fortement à Wedad. Celle-ci s’occupe, par contre, tendrement de Nour, qu’elle aurait aimé avoir pour belle-fille. Quand Cherif comprend que Sylvia a avorté de leur bébé, il la quitte et se rapproche de Nour. Apprenant le harcèlement auquel se livre Hatem, Cherif lui interdit d’approcher Nour. Hatem, de plus en plus fou d’elle, se défoule en torturant des prisonniers. Alors que Nour vit enfin son idylle avec Cherif, Hatem lui tend un piège : avec l’aide d’un prisonnier, il l’enlève et la viole. Soutenue par Cherif, Bahia et Wedad, Nour porte plainte. Mais le supérieur d’Hatem lui fournit un alibi, et Cherif doit le relâcher. Bahia rassemble le quartier pour manifester contre une police corrompue. Nour et Cherif découvrent les cellules cachées du commissariat, où sont enfermés les manifestants. Ils ont enfin une preuve permettant d’inculper Hatem. Celui-ci, cerné, tire sur Cherif avant de se suicider. Cherif survivra.
© LES FICHES DU CINEMA 2007
Logo

Exploitation