Capitaine Achab (2006) Philippe Ramos

Pays de productionFrance ; Suède
Sortie en France13 février 2008
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn
DistributeurSophie Dulac (source : ADRC)
>> Rechercher "Capitaine Achab" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPhilippe Ramos
ScénaristePhilippe Ramos
Auteur de l'oeuvre originaleHerman Melvilled'après le roman "Moby Dick"
Société de production Sésame Films (Paris)
Coproduction DFM Fiktion (Stockholm)
Coproduction Rhône-Alpes Cinéma (Villeurbanne)
Coproduction Film i Väst (Trollhättan)
Coproduction Arte France Cinéma
CoproducteurOlivier Guerpillon
Producteur déléguéFlorence Borelly
Directeur de productionFabrice Chevrollier
Distributeur d'origine Sophie Dulac Distribution (Paris)
Directeur de la photographieLaurent Desmet
Ingénieur du sonPhilippe Grivel
MixeurPhilippe Grivel
Compositeur de la musique originalePierre-Stéphane Meugé
Compositeur de la musique originaleOlivier Bombarda
Compositeur de la musique originaleTonio Matias
DécorateurPhilippe Ramos
DécorateurChristophe Sartori
DécorateurErika von Weissenberg
CostumierMarie-Laure Pinsard
MaquilleurDanièle Vuarin
MaquilleurMatthias Dugué
CoiffeurSandrine Masson
MonteurPhilippe Ramos
Photographe de plateauOlivier Brunet

générique artistique

Jean-François Stévenin(le père d'Achab)
Virgil Leclaire(Achab enfant)
Jean-Paul Bonnaire(le pasteur)
Hande Kodja(Louise)
Bernard Blancan(Will Adams)
Mona Heftre(Rose)
Philippe Katerine(Henry)
Pierre Pellet(Jim Larsson)
Jean-Christophe Bouvet(le Roi d'Angleterre)
Carlo Brandt(Mulligan)
Denis Lavant(le Capitaine Achab)
Dominique Blanc(Anna)
Lou Castel(le docteur Hogganbeck)
Jacques Bonnaffé(Starbuck)

Bibliographie

Synopsis

Très tôt orphelin de mère, Achab est emmené par son père, qui l’élève dans une cabane en forêt. Alors qu’il est enfant, Achab voit son père tomber amoureux de la jeune Louise. Mais celle-ci a un amant : le peintre Will Adams. Les deux hommes se battent, et le père d’Achab meurt. L’enfant est alors confié à Rose, sa tante, très dévote. Celle-ci n’a jamais connu l’amour, et lorsque Henry, jeune dandy aspirant au confort bourgeois, lui demande sa main, elle s’offre à lui corps et âme. Négligé, Achab rejette l’autorité d’Henry. Une nuit, pour faire croire à son enlèvement, il égorge le chien, macule ses vêtements de sang et quitte la maison de Rose. En chemin, Achab rencontre deux bandits qui le détroussent et l’abandonnent, agonisant, dans une barque. Cette dernière échoue près de la paroisse du Père Mulligan, qui se charge de soigner Achab. L’enfant possède une bible, unique souvenir de sa défunte mère. Prenant cela pour de la dévotion, le prêtre confie à Achab la lecture des textes durant l’office. Mais, préférant la pêche, l’enfant quitte Mulligan. Adulte, Achab, devenu capitaine, se fait arracher la jambe par la baleine Moby Dick. Il est retrouvé près de la maison d’Anna, qui le soigne, et tombe amoureuse de lui. Mais Achab, obsédé par Moby Dick, prend le commandement d’un baleinier. Lorsque la baleine apparaît, Achab la harponne, et se laisse entraîner avec elle au fond des mers.
© LES FICHES DU CINEMA 2008
Logo

Exploitation