Wang-ui namja (2005) Jun-Ik Lee

Le Roi et le clown

Pays de productionCorée
Sortie en France23 janvier 2008
Procédé image35 mm - Couleur
Durée119 mn
DistributeurEquation Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Wang-ui namja" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJun-Ik Lee
Assistant réalisateurMee-jeung Kim
ScénaristeSeok-Hwan Choi
Auteur de l'oeuvre originaleTae-woong Kim
Société de production Eagle Pictures (Séoul)
ProducteurJun-Ik Lee
ProducteurJin-wan Jeong
Distributeur d'origine Equation (Paris)
Directeur de la photographieGil-woong Ji
Ingénieur du sonTae-young Choi
DécorateurSeung-yong Kang
MonteurJae-beom Kim
MonteurSang-Beom Kim

générique artistique

Woo-seong Kam(Jang-sang)
Jin-yeong Jeong(King Yeonsan)
Seong-Yeon Kang(Nok-Su Jang)
Jun-gi Lee(Gong-gil)
Hang-Seon Jang(Cheo-sun)
Hae-jin Yu(Yuk-gab)
Seok-yong Jeong(Chil-duk)
Seung-hun Lee(Pal-bok)

Bibliographie

Synopsis

Dans la Corée du XVIe siècle, deux comédiens de rue, Gong-gil et Jang-seng, décident de partir à Séoul pour échapper aux brimades. Ils rencontrent un autre groupe de comédiens et Jang-seng les convainc de monter un spectacle moquant le roi Yon-san. C’est un triomphe, mais le conseiller du roi les repère. Il leur propose un marché : ils échapperont à la mort s’ils réussissent à faire rire le roi. Contre toute attente, ils y parviennent, et le roi est même fasciné par la beauté androgyne de Gong-gil, spécialiste des rôles féminins. Ils sont tous logés dans le palais, et le conseiller se sert d’eux en les poussant à jouer un spectacle qui tourne en ridicule les ministres, grands rivaux du roi. C’est un succès et le spectacle permet au roi de confondre un ministre félon. Mais Jang-seng se méfie de ces intrigues politiques. Il est également inquiet de la relation qu’a noué le roi avec Gong-gil. Ce dernier écoute les confidences du souverain sur la mort de sa mère, assassinée à la suite d’un complot ourdi par sa belle-mère. Le conseiller réussit à faire jouer à la troupe un spectacle sur ce sujet, au cours duquel le roi tue les deux anciennes maîtresses de son père. Jang-seng décide de partir, mais Gong-gil est retenu par le roi. Emprisonné, Jang-seng se fait brûler les yeux, tandis que Gong-gil tente de se suicider. Jang-seng revient à la cour et réussit, malgré sa cécité, à se moquer du roi. Il est rejoint par Gong-gil alors que la révolte qui va destituer Yon-san débute.
© LES FICHES DU CINEMA 2008
Logo

Exploitation