Parc (2006) Arnaud des Pallières

Pays de productionFrance
Sortie en France14 janvier 2009
Procédé image35 mm - Couleur
Durée109 mn
DistributeurAd Vitam (source : ADRC)
>> Rechercher "Parc" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurArnaud des Pallières
ScénaristeArnaud des Pallières
Auteur de l'oeuvre originaleJohn Cheeverd'après le roman "Bullet Park"
Coproduction Les Films d'Ici (Paris)
Coproduction France 3 Cinéma
Coproduction Rhône-Alpes Cinéma (Villeurbanne)
ProducteurSerge Lalou
Distributeur d'origine Ad Vitam Distribution (Paris)
Directeur de la photographieJeanne Lapoirie
Ingénieur du sonJean-Pierre Duret
Ingénieur du sonOlivier Mauvezin
MixeurJean-Pierre Laforce
Compositeur de la musique originaleMartin Wheeler
MonteurArnaud des Pallières

générique artistique

Sergi Lopez(Georges Clou)
Jean-Marc Barr(Paul Marteau)
Nathalie Richard(Hélène Clou)
Laurent Delbecque(Tony Clou)
Delphine Chuillot(Evelyne Marteau)
Jean-Pierre Kalfon(le propriétaire)
Laszlo Szabo(le guérisseur)
Geraldine Chaplin(la mère de Marteau)
Judith Henry(l'enseignante)

Bibliographie

Synopsis

Georges et Hélène Clou vivent au Parc, une luxueuse ville privée de la Côte d’Azur, qui offre confort, tranquillité, détente et activités sportives, dans un cadre protégé. C’est donc avec une certaine sérénité qu’ils affrontent la dépression de leur fils, Tony, qui vit alité depuis plusieurs jours. Le couple est invité par un nouveau voisin, Paul Marteau, dont la femme, Évelyne, révèle le passé douteux et la profonde mélancolie. Tony est convoqué par l’une de ses enseignantes, qui lui conseille d’arrêter le football (pour lequel, de toute façon, il n’est pas si bon) pour se consacrer à ses cours. Il la menace de mort. Tony informe alors son père qu’il n’est pas fait pour mener une vie comme la sienne : Georges réagit par un brusque accès de violence. Dès lors, Tony reste enfermé dans sa chambre. Ses parents finissent par faire appel à un guérisseur, qui réussit à remettre Tony sur pied. Avant de rencontrer son épouse, Paul avait fixé son obsession sur une belle villa aux murs jaunes, occupée par une riche femme qu’il avait fini par tuer. Puis il décida, lors d’une discussion avec sa mère, qu’il s’installerait au Parc : au coeur même d’une bourgeoisie qu’il déteste, pour ôter la vie à l’un de ses membres. Au départ, il pensait sacrifier Georges, finalement c’est Tony qu’il choisit d’enlever pour le brûler sur l’autel de l’église. Mais le guérisseur, auquel Paul a paru suspect, avertit Georges, qui arrive à temps. Paul, qui n’est pas allé au bout de son plan, ira en prison.
© LES FICHES DU CINEMA 2009
Logo

Exploitation