Bellamy (2008) Claude Chabrol

Pays de productionFrance
Sortie en France25 février 2009
Procédé image35 mm - Couleur
Durée110 mn
DistributeurUGC Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Bellamy" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Chabrol
Assistant réalisateurCécile Maistre
ScénaristeClaude Chabrol
ScénaristeOdile Barski
DialoguisteClaude Chabrol
DialoguisteOdile Barski
Société de production Alicéléo (Levallois-Perret)
ProducteurPatrick Godeau
Producteur exécutifFrançoise Galfré
Directeur de productionJean-Louis Nieuwbourg
Directeur de la photographieEduardo Serra
CadreurMichel Thiriet
Ingénieur du sonEric Devulder
Ingénieur du sonThierry Lebon
DécorateurFrançoise Benoît-Fresco
CostumierMic Cheminal
MonteurMonique Fardoulis
ScriptAurore Chabrol
Photographe de plateauMoune Jamet

générique artistique

Gérard Depardieu(Paul Bellamy)
Clovis Cornillac(Jacques Lebas)
Jacques Gamblin(Noël Gentil/Emile Leullet/Denis Leprince)
Marie Bunel(Françoise Bellamy)
Vahina Giocante(Nadia Sancho)
Marie Matheron(Madame Leullet)
Adrienne Pauly(Claire Bonheur)
Yves Verhoeven(Alain)
Bruno Abraham-Kremer(Bernard)
Rodolphe Pauly(l'avocat)

Bibliographie

Synopsis

Comme tous les ans, le célèbre commissaire Paul Bellamy prend ses vacances à Nîmes, avec son épouse Françoise, dans sa maison de famille. Mais un homme prend contact avec lui. Il lui demande de venir, en pleine nuit, le retrouver à son hôtel. Curieux, il s’y rend. Là, l’homme, Noël Gentil, s’accuse d’un meurtre. Bellamy ne sait pas trop à quoi s’en tenir. Il commence tout de même à enquêter. Il ne tarde pas à faire le lien entre cette affaire et une autre, qui agite la région : la mort d’un notable, Émile Leullet, dans un faux accident de voiture, qui couvre de toute évidence une arnaque aux assurances. Pendant ce temps, Jacques, le demi-frère de Paul, a rejoint le couple dans la maison. Loser alcoolique, il entretient avec son aîné des rapports tendus. Commence alors une cohabitation orageuse. Ayant établi que Noël est bien Leullet, Bellamy rencontre sa femme (qui meurt subitement d’une rupture d’anévrisme) et sa maîtresse, Nadia Sancho, somptueuse masseuse pour laquelle il voulait tout plaquer, mais qui est maintenant avec le commissaire local. Bientôt, le puzzle se reforme : Leullet voulait laisser une forte somme d’argent à sa femme, en dédommagement. Nadia lui avait indiqué un SDF, Denis, qui lui ressemblait, et qu’ils pourraient tuer en le faisant passer pour lui. Leullet aurait eu des remords, mais Denis se serait suicidé. À son procès, Leullet est acquitté. Bellamy, voyant à la télévision Leullet et Nadia se retrouver, pense s’être fait rouler. Jacques a fini par s’enfuir avec la voiture de Paul. Il se tue sur la route.
© LES FICHES DU CINEMA 2009
Logo

Exploitation