Bronson (2008) Nicolas Winding Refn

Bronson

Pays de productionGrande-Bretagne
Sortie en France15 juillet 2009
Procédé image35 mm - Couleur
Durée92 mn
DistributeurLe Pacte (source : ADRC)
>> Rechercher "Bronson" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurNicolas Winding Refn
ScénaristeBrock Norman Brock
ScénaristeNicolas Winding Refn
Société de production Vertigo Films (London)
ProducteurDaniel Hansford
ProducteurRupert Preston
ProducteurSean Faughnan
CoproducteurJane Hooks
Directeur de productionMichael Reuter
Distributeur d'origine Le Pacte (Paris)
Directeur de la photographieLarry Smith
MixeurLars Ginzel
Directeur artistiqueJane Levick
DécorateurAdrian Smith
CostumierSian Jenkins
MaquilleurZoey Stones
MaquilleurVikki Lawson
CoiffeurZoey Stones
MonteurMatt Newman
Directeur de castingDes Hamilton
CascadeurJulian Spencer
Photographe de plateauDean Rogers

générique artistique

Tom Hardy(Charles Bronson/Michael Peterson)
Matt King(Paul Daniels)
Kelly Adams(Irène)
Amanda Burton(la mère de Michael Peterson)
Katy Barker(Julie)
Andrew Forbes(le père de Charlie)
Jon House(Webber)
James Lance(Phil)
Holly Lucas(un jeune homme)
Juliet Oldfield(Alison)
Jonny Phillips(le gouverneur de la prison)
Mark Powley(Andy Love)
Hugh Ross(l'oncle Jack)
Gordon Brown
Mark Devenport
Luing Andrews
Paul Donnelly

Bibliographie

Synopsis

Michael Gordon Peterson, alias Charles Bronson, a toujours rêvé de devenir célèbre. Dès son enfance à Luton dans les années 1950, Michael exprime une violence inhabituelle. Jeune père de famille, il tente sans succès de braquer un bureau de poste avec un fusil bricolé. La justice le condamne à sept ans de réclusion. Michael se plaît en prison, où il s’attaque régulièrement aux gardiens à mains nues. Envoyé en hôpital psychiatrique, drogué, il dépérit. Pour retourner en prison, il tente d’étrangler un patient, mais celui-ci ne meurt pas. Considéré comme le "prisonnier le plus coûteux d’Angleterre" - un titre de gloire dont il est fier -, Michael est relâché pour soulager les finances de l’État. Séjournant chez son oncle à Luton, Michael tombe amoureux de la jeune Irene et retrouve Paul Daniels, un ancien codétenu qui l’introduit dans le business des combats de boxe clandestins, en lui attribuant un nom de scène : Charles Bronson. Il braque un bijoutier pour offrir une bague de fiançailles à Irene, mais celle-ci préfère en épouser un autre... De retour en prison, Bronson recommence à provoquer les gardiens. Il s’intéresse à l’art et fascine son professeur, Phil. Un jour, Bronson le séquestre et le grime pour en faire une oeuvre d’art. Aujourd’hui, toujours en prison, dans un quartier de haute sécurité, Charles Bronson est reconnu pour ses oeuvres d’art et sa poésie.
© LES FICHES DU CINEMA 2009
Logo

Exploitation