Gainsbourg (Vie héroïque) (2009) Joann Sfar

Pays de productionFrance ; Grande-Bretagne
Sortie en France20 janvier 2010
Procédé image35 mm - Couleur
Durée130 mn
>> Rechercher "Gainsbourg (Vie héroïque)" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJoann Sfar
Assistant réalisateurYann Cuinet
ScénaristeJoann Sfar
Société de production One World Films (Paris)
Coproduction Studio 37 (Paris)
Coproduction Focus Features
Coproduction France 2 Cinéma
Coproduction Lilou Films
Coproduction Xilam Animation (Paris)
ProducteurMarc Du Pontavice
ProducteurDidier Lupfer
Producteur exécutifMatthew Gledhill
Directeur de productionPascal Bonnet
Distributeur d'origine Universal Pictures France
Directeur de la photographieGuillaume Schiffman
Ingénieur du sonDaniel Sobrino
MixeurCyril Holtz
Compositeur de la musique originaleOlivier Daviaud
DécorateurChristian Marti
CostumierPascaline Chavanne
MaquilleurDavid Marti
MaquilleurMontse Ribé
MaquilleurGill Robillard
CoiffeurFabienne Bressan
MonteurMaryline Monthieux
ScriptIsabel Ribis
Directeur de castingStéphane Batut
Photographe de plateauJérôme Brezillon

générique artistique

Eric Elmosnino(Serge Gainsbourg)
Lucy Gordon(Jane Birkin)
Laetitia Casta(Brigitte Bardot)
Doug Jones(La Gueule)
Anna Mouglalis(Juliette Gréco)
Mylène Jampanoï(Bambou)
Sara Forestier(France Gall)
Kacey Mottet Klein(Lucien Ginsburg)
Razvan Vasilescu(Joseph Ginsburg, le père)
Dinara Droukarova(Olga Ginsburg, la mère)
Philippe Katerine(Boris Vian)
Deborah Grall(Elisabeth)
Yolande Moreau(Fréhel)
Ophélia Kolb(le modèle)
Claude Chabrol(le producteur musical de Gainsbourg)
François Morel(le directeur de l'internat)
Philippe Duquesne(Lucky Sarcelles)
Angelo Debarre(le guitariste gitan)
Grégory Gadebois(Phyphy)
Alice Carel(Judith)
Le Quatuor(Les Frères Jacques)
Roger Mollien(le père de France Gall)

Bibliographie

Synopsis

Lucien Ginzburg, fils d’immigrés juifs-russes, vit à Paris sous l’Occupation. Avec son long nez et ses grandes oreilles, il s’identifie aux caricatures antisémites que l’on voit sur les murs. Il s’invente un double ayant cette tête démoniaque. Son père lui a appris le piano, mais c’est à la peinture qu’il se destine. Devenu grand, Lucien joue la nuit dans les cabarets et peint le jour. Il rencontre une belle artiste, Élisabeth, avec laquelle il se met en ménage. Mais son double maléfique le pousse bientôt à abandonner la peinture et sa compagne pour aller chercher la gloire. Lucien est alors repéré par Boris Vian, qui lance sa carrière de chanteur. Il s’appelle désormais Serge Gainsbourg. Il est marié à une femme distinguée et très jalouse, avec laquelle il a deux enfants. Bientôt, il quitte femme et enfants et mène une vie de fêtard polygame. Jusqu’à ce qu’il rencontre Brigitte Bardot, avec laquelle il partage une brève et intense idylle. Lorsque Brigitte le quitte, Serge est dévasté. Mais voilà qu’il rencontre Jane Birkin. Serge est amoureux. Il congédie son double maléfique. Jane et lui ont une fille, Charlotte. Puis Serge fait une attaque. Il se remet, mais reprend vite sa vie dissolue. Il enregistre une version reggae de la Marseillaise qui déclenche la polémique et les insultes antisémites. Son alcoolisme le rendant invivable, Jane le quitte. Il rencontre son dernier amour : Bambou. Elle lui donne un fils, qu’ils décident de prénommer Lucien.
© LES FICHES DU CINEMA 2010
Logo

Exploitation