The Countess (2008) Julie Delpy

La Comtesse

Pays de productionAllemagne ; France
Sortie en France21 avril 2010
Procédé image35 mm - Couleur
Durée94 mn
>> Rechercher "The Countess" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJulie Delpy
ScénaristeJulie Delpy
Société de production X Filme International
Société de production Celluloid Dreams (Paris)
Coproduction X Filme Creative Pool GmbH (Berlin)
Coproduction Fanes Film Produktion GmbH (München)
ProducteurAndro Steinborn
CoproducteurHengameh Panahi
CoproducteurMatthew E. Chausse
CoproducteurChristopher Tuffin
Producteur associéStefan Arndt
Producteur associéManuela Stehr
Producteur déléguéSkady Lis
Producteur déléguéChristian Baute
Producteur déléguéChris Coen
Producteur déléguéMartin Shore
Producteur déléguéGordon Steel
Distributeur d'origine Bac Films
Directeur de la photographieMartin Ruhe
Ingénieur du sonDirk Bombey
Compositeur de la musique originaleJulie Delpy
Compositeur de la musique originaleMarc Streitenfeld
Directeur artistiqueAstrid Poeschke
DécorateurHubert Pouille
CostumierPierre-Yves Gayraud
MaquilleurHeiko Schmidt
MaquilleurKerstin Gaecklein
MonteurAndrew Bird
MonteurJulie Delord
Directeur de castingAnja Dihrberg
Directeur de castingJacqueline Rietz

générique artistique

Julie Delpy(Erzsébet Bathory)
Daniel Brühl(Istvan Thurzo)
William Hurt(György Thurzo)
Anamaria Marinca(Anna Darvulia)
Sebastian Blomberg(Dominic Vizakna)
Charly Hübner(Ferenc Nadasky)
Anna Maria Mühe(Bertha)
Frederick Lau(Janos)
Adriana Altaras(Klara)
André Hennicke(Andreas Berthoni)
Maria Simon(Helena)
Katrin Pollitt(Dorothea)
Nikolai Kinski(Lehrer)

Bibliographie

Synopsis

Erzsébet Báthory naît en 1560. À 15 ans, elle épouse le comte Ferenc Nadasky. Elle est aussi habile comme gestionnaire qu’il est redouté comme chevalier. Protestante convaincue, elle fonde un hôpital pour les pauvres, et se fie aux théories de sa fidèle confidente, Anna Darvulia, qui est soupçonnée d’être une sorcière. Ils deviennent vite la famille la plus puissante, crainte et respectée de Hongrie. De retour après une année de guerre, Ferenc est pris de fièvre et meurt. Erzsébet se rend à la cour. Lors d’un bal, elle rencontre le jeune István, le fils unique du puissant György Thurzó. Ils passent la nuit ensemble. Amoureux d’elle, István promet de la revoir. Leur amour est de courte durée : György a tout découvert et va forcer István à épouser une jeune baronne. Erzsébet l’ignore, et pense que les ravages du temps sur son corps (elle a 39 ans, István 21) ont ruiné leur idylle. Après avoir frappé l’une de ses servantes, elle découvre les vertus régénératrices du sang pour sa peau et devient obsédée par le sang de vierges. Ses fidèles domestiques enlèvent des jeunes filles et font disparaître les cadavres. Des rumeurs commencent à courir. Écartée, Anna finit par mourir. Erzsébet est alors trahie par le comte Vizakna, à la solde de György, et arrêtée. István assiste, impuissant, à son procès. Après avoir cédé ses biens à György pour protéger ses enfants, Erzsébet est condamnée à être emmurée vivante. Elle finit par renier sa foi et s’ouvre les veines.
© LES FICHES DU CINEMA 2010
Logo

Exploitation