Comme les cinq doigts de la main (2009) Alexandre Arcady

Pays de productionFrance
Sortie en France28 avril 2010
Procédé image35 mm - Couleur
Durée117 mn
DistributeurARP Sélection (source : ADRC)
>> Rechercher "Comme les cinq doigts de la main" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlexandre Arcady
Assistant réalisateurAlan Corno
ScénaristeEric Assous
ScénaristeAlexandre Arcady
ScénaristeDaniel Saint-Hamont
DialoguisteEric Assous
DialoguisteAlexandre Arcady
DialoguisteDaniel Saint-Hamont
Société de production Alexandre Films (Paris)
Coproduction New Light Films (Paris)
Coproduction France 2 Cinéma
Producteur exécutifCatherine Grandjean
Directeur de productionMarc Fontanel
Distributeur d'origine ARP Sélection (Paris)
Directeur de la photographieGilles Henry
Ingénieur du sonYves-Marie Omnes
MixeurDidier Lozahic
MixeurEmmanuel Augeard
Compositeur de la musique originaleArmand Amar
DécorateurTony Egry
MonteurManu de Sousa
RégisseurAttila Egry
Directeur de castingPierre-Jacques Bénichou

générique artistique

Patrick Bruel(Dan Hayoun)
Vincent Elbaz(David Hayoun)
Pascal Elbé(Jonathan Hayoun)
Eric Caravaca(Julien Hayoun)
Matthieu Delarive(Michael Hayoun)
Françoise Fabian(Suzie Hayoun)
Caterina Murino(Linda Hayoun)
Judith El Zein(Karine Hayoun)
Michel Aumont(Maurice Atlan)
Moussa Maaskri(Samy Boban)
Amidou(Lakdar)
Lubna Azabal(Amel Zeroual)
Philippe Nahon(Kazan)
Étienne Chicot(Paul Angeli)

Bibliographie

Synopsis

Suzie Hayoun veut fêter Kippour avec ses garçons. Dan, l’aîné, tient un grand restaurant. Plus croyant, Jonathan tient une pharmacie, mais gère mal son argent. Julien, célibataire, est prof de lycée et se dit athée. Enfin le plus jeune, Michael, sort avec des filles et joue au poker au Cercle Wagram, tenu avec classe par “tonton” Maurice, l’ancien associé de leur père mort dans un accident. Disparu depuis six ans, David, le frère cadet, qui a mal tourné, les attend à la sortie de la synagogue, blessé. À la suite d’un hold-up sanglant à Marseille, il est recherché par la police et le gang de Samy Boban, le gitan qu’il avait connu en prison et qu’il a doublé. Les retrouvailles sont tendues, car David a toujours été en conflit avec Dan. Victime d’une crise de diabète, Suzie est hospitalisée. Son appartement est mis à sac par Boban. La PJ propose à Dan un deal pour retrouver Boban, mais il préfère se passer de la police. Julien est kidnappé par Boban qui réclame David et son magot. Toute la tribu se replie chez Lakdar, leur serviteur depuis l’Algérie, qui leur trouve des armes. L’opération commando des quatre frères est un carnage. Boban et David meurent. Libéré, Julien leur révèle que c’est Maurice (et non le père de Boban comme le croyait David) qui avait en réalité assassiné leur père. Dan laisse pourtant la vie sauve à Maurice, qui se pend peu après. Puis, Suzie meurt alors qu’ils ont enfin racheté leur maison à La Ciotat.
© LES FICHES DU CINEMA 2010
Logo

Exploitation