Le Bruit des glaçons (2009) Bertrand Blier

Pays de productionFrance
Sortie en France25 août 2009
Procédé image35 mm - Couleur
Durée87 mn
DistributeurWild Bunch (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Bruit des glaçons" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurBertrand Blier
Assistant réalisateurHubert Engammare
ScénaristeBertrand Blier
DialoguisteBertrand Blier
Société de production Thelma Films (Paris)
Société de production Manchester Films (Paris)
Coproduction Wild Bunch (Paris)
Coproduction France 2 Cinéma
Coproduction Hérodiade (Paris)
ProducteurChristine Gozlan
ProducteurCatherine Bozorgan
Directeur de productionYvon Crenn
Distributeur d'origine Wild Bunch Distribution (Paris)
Directeur de la photographieFrançois Catonné
Ingénieur du sonPierre Gamet
Ingénieur du sonHélène Le Morvan
DécorateurPatrick Dutertre
CostumierJacqueline Bouchard
MonteurMarion Monestier
Photographe de plateauLuc Roux
Photographe de plateauThierry Valletoux

générique artistique

Jean Dujardin(Charles Faulque)
Albert Dupontel(le cancer de Charles)
Anne Alvaro(Louisa)
Myriam Boyer(le cancer de Louisa)
Audrey Dana(Carole Faulque)
Christa Théret(Evguenia)
Émile Berling(Stanislas Faulque)
Geneviève Mnich(la mère d'Evguenia)

Bibliographie

Synopsis

Sur un chemin des Cévennes, un homme avance à grands pas vers une maison. C’est là qu’habite Charles Faulque, un écrivain célèbre, ancien prix Goncourt, qui n’écrit plus depuis que Carole, sa femme, est partie avec leur fils, Stanislas. Charles vit reclus, en compagnie de son cafard, de sa gouvernante, Louisa, d’une jeune call girl russe, Evguenia, et surtout d’un seau à glace contenant une bouteille de vin blanc, dont il ne se sépare jamais. L’homme, arrivé à sa porte, se présente : il est son cancer, et veut faire connaissance. Charles est d’abord incrédule, mais des migraines atroces confirment bientôt qu’il a bien une tumeur au cerveau. Le cancer s’installe et prend ses aises. Charles lui explique qu’il est amoureux de Louisa, qu’elle l’aime aussi, que cette histoire pourrait être sa renaissance et qu’il ne peut donc pas mourir maintenant. Le cancer s’en fout. Evguenia quitte la maison. Une vieille femme arrive : elle est le cancer du sein de Louisa. Ayant appris la maladie de Charles, Carole dépose Stanislas chez lui. L’état de Charles empire, Louisa faiblit : les deux cancers jubilent, mais l’amour entre les deux malades les inquiète. Et en effet, se donnant mutuellement des forces, Charles et Louisa organisent un stratagème. Ils mettent en scène un cambriolage et se font passer pour morts. Les cancers s’en vont alors vers d’autres affaires. Les amants prennent un bateau et partent loin.
© LES FICHES DU CINEMA 2010
Logo

Exploitation