Ces amours-là (2009) Claude Lelouch

Pays de productionFrance ; Roumanie
Sortie en France15 septembre 2010
Procédé image35 mm - Couleur
Durée120 mn
DistributeurRezo Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Ces amours-là" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Lelouch
Assistant réalisateurDo Combe
ScénaristeClaude Lelouch
ScénaristePierre Uytterhoeven
Société de production Les Films 13 (Paris)
Société de production Les Films du Kiosque (Paris)
Coproduction Studio 37 (Paris)
Coproduction France 3 Cinéma
Coproduction MediaPro Studios
ProducteurClaude Lelouch
ProducteurFrançois Kraus
ProducteurDenis Pineau-Valencienne
Producteur associéAdrian Sarbu
Producteur exécutifJean-Paul de Vidas
Directeur de productionRémi Bergman
Distributeur d'origine Studio 37 (Paris)
Distributeur d'origine Rezo Films (Paris)
Directeur de la photographieGérard de Battista
Ingénieur du sonHarald Maury
MixeurJean-Charles Martel
Compositeur de la musique originaleFrancis Lai
Compositeur de la musique originaleLaurent Couson
Auteur des chansons originalesGrégoire Lacroix
DécorateurFrançois Chauvaud
CostumierCatherine Gorne-Achdjian
MaquilleurLucía Bretones-Méndez
CoiffeurSilvine Picard
MonteurStéphane Mazalaigue
ScriptMarion Pin
RégisseurPhilippe Lenfant

générique artistique

Audrey Dana(Ilva)
Laurent Couson(le pianiste avocat)
Raphael(le premier et le dernier amour)
Samuel Labarthe(le bel Allemand)
Jacky Ido(Bob le boxeur)
Gilles Lemaire(Jim l'héritier)
Dominique Pinon(le projectionniste)
Judith Magre(la mère du pianiste)
Liane Foly(la chanteuse des rues)
Zinédine Soualem(l'accordéoniste)
Anouk Aimée(Madame Blum)
Gisèle Casadesus(Ilva en 2010)

Bibliographie

Synopsis

1937. Ilva a 15 ans quand sa mère, Italienne émigrée à Paris, rencontre Maurice, le projectionniste de l’Eden Palace. Après la mort de sa mère, elle vit avec lui dans le cinéma. Paris est occupé. Maurice est pris en otage par les Allemands après un attentat et va être exécuté. Ilva va plaider sa cause auprès de Horst, un haut responsable allemand. Au dernier moment, celui-ci sauve Maurice. Ilva vient le remercier et tombe amoureuse de lui. Elle quitte son compagnon et entame une idylle avec Horst. Le jour où il le découvre, Maurice meurt dans l’explosion d’une bombe qu’on venait de lui remettre, car il était résistant. Après l’avoir appris, Horst quitte Ilva. Pendant ce temps, Simon, jeune juif vivant avec sa mère et hésitant entre devenir pianiste ou avocat, est déporté. Simon survit en jouant du piano pour les officiers allemands. À la Libération, il renonce à la musique. Alors qu’on veut la tondre, Ilva est sauvée par deux soldats américains : Bob, boxeur noir, et Jim, riche héritier blanc. Ils forment vite un heureux ménage à trois. Alors qu’ils sont repartis au front, Ilva joue à pile ou face lequel elle épousera. Ce sera Bob. L’apprenant, Jim tue Bob, puis épouse Ilva. Mais les remords le hantent et ses cauchemars le trahissent. Ilva le quitte. Il s’arrange alors pour qu’elle le tue. C’est Simon qui la défendra à son procès. Il la fait acquitter et la demande en mariage. Un apprenti cinéaste filme la scène. 2010. La fille d’Ilva et Simon rencontre un homme qui ressemble au premier amour de sa mère.
© LES FICHES DU CINEMA 2010
Logo

Exploitation