Kill me please (2009) Olias Barco

Pays de productionFrance ; Belgique
Sortie en France03 novembre 2010
Procédé image35 mm - NB
Durée95 mn
DistributeurLe Pacte (source : ADRC)
>> Rechercher "Kill me please" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurOlias Barco
ScénaristeOlias Barco
ScénaristeVirgile Bramly
ScénaristeStéphane Malandrin
Société de production La Parti Productions (Bruxelles)
Société de production Les Armateurs (Paris)
Société de production OXB Productions (Paris)
Directeur de productionVincent Tavier
Distributeur d'origine Le Pacte (Paris)
Directeur de la photographieFrédéric Noirhomme
Ingénieur du sonThomas Berliner
MixeurFranco Piscopo
DécorateurManu de Meulemeester
CostumierElise Ancion
MaquilleurMichelle Van Brussel
MaquilleurElodie Liénard
MonteurEwin Ryckaert
Coordinateur des effets spéciauxOlivier de Laveleye
Coordinateur des effets spéciauxFrançois Jacques
Photographe de plateauOlivier Donnet

générique artistique

Aurélien Recoing(le docteur Kruger)
Virgile Bramly(Virgile)
Daniel Cohen(Jean-Marc)
Virginie Efira(l'inspectrice Evrard)
Bouli Lanners(Monsieur Vidale)
Benoît Poelvoorde(Monsieur Demanet)
Saul Rubinek(Monsieur Markus)
Zazie de Paris(Madame Zaza)
Clara Cleymans(Julia)
Philippe Nahon(Monsieur Antoine)
Vincent Tavier(Monsieur Plouvier)
Olga Grumberg(Ingrid)
Bruce Ellison(MC5)
Gérard Rambert(Monsieur Nora)
Stéphane Malandrin(Steve)
Muriel Bersy(Muriel)
Ingrid Heiderscheidt(Sylvie)
Nicolas Buysse(Luc)
Jérôme Colin(Bob)
Ewin Ryckaert(Ewin)
Philippe Grand'Henry(Hervé)
Stéphanie Crayencour(Sophie)

Bibliographie

Synopsis

Un humoriste dépressif essaie de convaincre le docteur Krueger de l’accepter dans sa clinique de Suicide Médical Assisté. Face à son refus, il s’ouvre les veines. Cette clinique, subventionnée par l’État, a pour vocation d’accompagner les"“malades" vers la fin - ou vers le retour à la vie. Jean-Marc, riche cartésien, a décidé de choisir le jour de sa mort pour dire "merde" à sa famille. Virgile rêve de mettre en scène son suicide en jouant à la guerre. M. Vidal a fait un crédit pour se payer ce suicide de luxe. Jack Breiman espère en finir sans que sa femme, restée au Canada, le sache. Mme Rachel a perdu sa voix de soprano et le goût à la vie. Enfin, Sophia est atteinte d’une maladie qui l’empêche d’avoir une vie décente. Au milieu de ces patients, l’inspectrice Evrard enquête sur cette drôle de clinique, jusqu’au jour où... ... il y a le feu à la clinique. Un patient meurt dans l’accident et la réserve de nourriture est détruite. Les dernières volontés des patients, aussi simples soient-elles, ne peuvent plus être exaucées. La colère monte. Une star du hip-hop décide de partir pour une autre clinique, mais se fait assassiner sur le chemin de la gare. Une véritable tuerie commence. Jean-Marc essaie de violer Sophie dans les bois, M. Vidal enferme une infirmière dans un cercueil, Virgile élimine un à un leurs agresseurs avec son paintball, et le docteur Krueger tue Virgile au couteau avant de se suicider. Ahurie, Mme Rachel sort, seule, et chante la Marseillaise.
© LES FICHES DU CINEMA 2010
Logo

Exploitation