Potiche (2009) François Ozon

Pays de productionFrance ; Belgique
Sortie en France10 novembre 2010
Procédé image35 mm - Couleur
Durée103 mn
DistributeurMars Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Potiche" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFrançois Ozon
Assistant réalisateurHubert Barbin
ScénaristeFrançois Ozon
Auteur de l'oeuvre originalePierre Barilletd'après la pièce "Potiche"
Auteur de l'oeuvre originaleJean-Pierre Grédyd'après la pièce "Potiche"
AdaptateurFrançois Ozon
Société de production Mandarin Films (Paris)
Société de production Foz Productions (Paris)
Société de production France 2 Cinéma
Société de production Mars Films (Paris)
Société de production Wild Bunch (Paris)
Société de production Scope Pictures (Bruxelles ; Rixensart)
ProducteurEric Altmayer
ProducteurNicolas Altmayer
Directeur de productionPierre Wallon
Distributeur d'origine Mars Distribution
Directeur de la photographieYorick Le Saux
Ingénieur du sonPascal Jasmes
MixeurJean-Paul Hurier
Compositeur de la musique originalePhilippe Rombi
DécorateurKatia Wyszkop
CostumierPascaline Chavanne
MonteurLaure Gardette
ScriptJoëlle Hersant
Directeur de castingSarah Teper
Directeur de castingLeïla Fournier
Photographe de plateauJean-Claude Moireau
Photographe de plateauPatrick Swirc
Photographe de plateauNicolas Schul

générique artistique

Catherine Deneuve(Suzanne)
Gérard Depardieu(Babin)
Fabrice Luchini(Robert)
Karin Viard(Nadège)
Judith Godrèche(Joëlle)
Jérémie Renier(Laurent)
Sergi Lopez(le routier espagnol)
Evelyne Dandry(Geneviève Michonneau)
Bruno Lochet(André)
Elodie Frégé(Suzanne jeune)
Gautier About(Babin jeune)
Jean-Baptiste Shelmerdine(Robert jeune)
Noam Charlier(Flavien)
Martin de Myttenaere(Stanislas)
Yannick Schmitz(Jean-François)
Christine Desodt(Pilar)
Jean-Louis Leclercq(le médecin)

Bibliographie

Synopsis

1977. Suzanne est l’épouse "potiche" de l’industriel Robert Pujol, aussi tyrannique avec elle et leurs enfants - Joëlle, mère au foyer réac, et Laurent, étudiant artiste plutôt de gauche - qu’avec ses ouvriers. Ceux-ci font grève et, un soir, le séquestrent. Suzanne fait appel à un ancien amant, le député-maire communiste Maurice Babin, pour le faire libérer. Mais une fois sorti, Robert fait une attaque et doit rester à l’hôpital. Suzanne prend alors la tête de l’usine de parapluies. Grâce à l’aide de Nadège, la secrétaire de Robert (et l’une de ses nombreuses maîtresses), heureuse de voir enfin son travail valorisé, ainsi que de Joëlle et Laurent, qu’elle emploie à ses côtés, et grâce aux conseils de Maurice, Suzanne devient une patronne efficace, ouverte et appréciée, et une femme épanouie. Mais Robert rentre de convalescence et, ne voulant pas devenir la potiche à son tour, compte bien reprendre sa place... Pour déstabiliser l’entreprise, il répand une fausse rumeur - Suzanne compterait délocaliser la production - relayée par Maurice, très déçu de découvrir qu’il n’a pas été l’unique amant de Suzanne. Robert convoque le conseil d’administration et, grâce au soutien de Joëlle, redevient le patron. Non découragéee, Suzanne fait campagne, sans étiquette, aux élections législatives, assistée par Nadège. Elle bat brillamment Maurice, qui lui a pardonné. Élue députée, elle commence à penser aux présidentielles...
© LES FICHES DU CINEMA 2010
Logo

Exploitation