Autoreiji (2009) Takeshi Kitano

Outrage

Pays de productionJapon
Sortie en France24 novembre 2010
Procédé image35 mm - Couleur
Durée109 mn
DistributeurMetropolitan Filmexport (source : ADRC)
>> Rechercher "Autoreiji" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurTakeshi Kitano
Assistant réalisateurHirofumi Inaba
ScénaristeTakeshi Kitano
Société de production Bandai Visual Company (Tokyo)
Société de production TV Tokyo Corporation
Société de production Omnibus Japan
Société de production Office Kitano
ProducteurMasayuki Mori
ProducteurTakio Yoshida
Producteur associéKatsuji Umezawa
Producteur associéTadao Hanashi
Producteur associéYoshinori Takeda
Producteur exécutifShinji Komiya
Producteur exécutifMakoto Kakurai
Directeur de productionYûya Satoyoshi
Distributeur d'origine Metropolitan Filmexport (Paris)
Directeur de la photographieKatsumi Yanagijima
Ingénieur du sonSenji Horiuchi
Compositeur de la musique originaleKeiichi Suzuki
DécorateurNorihiro Isoda
CostumierKazuko Kurosawa
MaquilleurMasako Hosokawa
MonteurTakeshi Kitano
MonteurYoshinori Ota
ScriptKumiko Yoshida
Directeur de castingTakefumi Yoshikawa

générique artistique

Beat Takeshi(Otomo)
Kippei Shîna(Mizuno)
Ryo Kase(Ishihara)
Tomokazu Miura(Kato)
Jun Kunimura(Ikemoto)
Tetta Sugimoto(Ozawa)
Takashi Tsukamoto(Iizuka)
Hideo Nakano(Kimura)
Renji Ishibashi(Murase)
Fumiyo Kohinata(l'inspecteur Kataoka)
Sôichirô Kitamura(Monsieur le président)

Bibliographie

Synopsis

Les chefs yakuzas de l’organisation Sanno se réunissent sous l’égide du grand patron. Kato, le bras droit de celui-ci, réprimande Ikemoto pour ses liens avec Murase, qui trempe dans la drogue. Or, Ikemoto a un pacte avec Murase. Il demande donc à Ôtomo d’installer un bureau sur le territoire de Murase et de provoquer un incident. Après avoir payé un pot-de-vin à l’inspecteur Kataoka, Ôtomo passe à l’action : l’un de ses hommes est escroqué par ceux de Murase. Murase envoie son second, Kimura, présenter ses excuses. Ôtomo lui lacère le visage. Kimura s’enfuit après avoir déclenché une série de règlements de compte. Sur ordre du grand patron, Murase doit se retirer, et Ikemoto hérite de son territoire. Le trafic de drogue prospère, et l’un des hommes d’Ôtomo, Ishihara, ouvre un casino en forçant la main d’un ambassadeur africain. Mizuno, le bras droit d’Ôtomo, découvre que Murase a repris ses trafics. Avec l’accord du grand patron, Ikemoto ordonne à Ôtomo de l’éliminer... puis il exclut Ôtomo de l’organisation. Le grand patron promet le clan à Ozawa, le bras droit d’Ikemoto, et à Ôtomo, qui exécute Ikemoto. Sur ordre du grand patron, Kato fait éliminer tous les hommes d’Ôtomo, y compris Mizuno. Seul Ishihara, qui les a trahis, est épargné. Pour sauver sa peau, Ôtomo se laisse arrêter par Kataoka. Kato tue Ozawa puis le grand patron. En prison, Ôtomo est tué par Kimura. Kato est devenu le grand patron, avec Ishihara comme bras droit. Kataoka obtient une promotion.
© LES FICHES DU CINEMA 2010
Logo

Exploitation