Essential killing (2009) Jerzy Skolimowski

Essential killing

Pays de productionPologne ; Norvège ; Irlande ; Hongrie
Sortie en France06 avril 2011
Procédé image35 mm - Couleur
Durée83 mn
DistributeurMalavida Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Essential killing" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJerzy Skolimowski
ScénaristeJerzy Skolimowski
ScénaristeEwa Piaskowska
Société de production Skopia Film (Warszawa)
Société de production Cylinder Production AS (Oslo)
Société de production Element Pictures (Dublin)
Société de production Mythberg Films (Budapest)
CoproductionEd Guiney
ProducteurEwa Piaskowska
ProducteurJerzy Skolimowski
CoproducteurIngrid Lill Hogtun
CoproducteurJózsef Berger
Producteur exécutifJeremy Thomas
Producteur exécutifAndrew Lowe
Distributeur d'origine Surreal Distribution
Directeur de la photographieAdam Sikora
Ingénieur du sonRobert Flanagan
Compositeur de la musique originalePawel Mykietyn
DécorateurJoanna Kaczynska
CostumierAnne Hamre
MaquilleurBarbara Conway
CoiffeurGabriella Németh
MonteurRéka Lemhényi

générique artistique

Vincent Gallo(Mohammed)
Emmanuelle Seigner(Margaret)
Zach Cohen(un soldat prestataire américain)
Iftach Ofir(un soldat prestataire américain)
Nicolai Cleve Broch(un pilote d'hélicoptère)
Stig Frode Henriksen(un pilote d'hélicoptère)
David Price(l'officier menant l'interrogatoire)
Tracy Spencer Shipp(le soldat dans le SUV)
Klaudia Kaca(la femme sur un vélo)
Dariusz Juzyszyn(le bûcheron ukrainien)

Bibliographie

Synopsis

Trois soldats américains progressent dans un paysage afghan. Ils se reposent devant une grotte, où Mohammed se cache. Avec un lance-roquettes, Mohammed tire sur les soldats, qui explosent. Il court pour échapper à un hélicoptère, mais est capturé, puis interrogé, rasé et torturé. Enfin, il est transporté dans un van, qui dévale une pente et se retourne. Mohammed s’échappe dans une forêt enneigée. Déboussolé, il revient et trouve à la place du convoi, parti, un 4X4, arrêté. Il prend la route avec, après en avoir tué les deux occupants. Il doit ensuite l’abandonner pour fuir les soldats qui le traquent désormais avec des chiens. Un piège à gibier se referme sur son pied. Il s’en extirpe, puis utilise sa chaussette ensanglantée pour leurrer les bêtes. Mais un chien et son maître débusquent Mohammed, qui les tue. Il mange de l’écorce, monte sur les troncs d’arbres transportés par un camion, qui rejoint un groupe de bûcherons polonais. Mohammed se blesse en tuant l’un d’eux avec sa tronçonneuse. Il mange des baies, qui lui donnent des hallucinations. Il vole son poisson à un pêcheur, abasourdi, et le mange cru. Il oblige la mère d’un bébé à le laisser téter son sein. Il s’approche d’une maison, où l’on fait la fête. Son mari parti avec les invités, Margaret, la propriétaire sourde-muette, le trouve. Elle le soigne. Le lendemain, elle veut qu’il parte et lui donne un cheval. Mohammed s’en va. Il crache du sang. Le cheval, sans son cavalier, erre et mange de l’herbe.
© LES FICHES DU CINEMA 2011
Logo

Exploitation