Bienvenue parmi nous (2011) Jean Becker

Pays de productionFrance
Sortie en France13 juin 2012
Procédé image35 mm - Couleur
Durée92 mn
>> Rechercher "Bienvenue parmi nous" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Becker
Assistant réalisateurDominique Talmon
Collaborateur scénaristiqueMarie-Sabine Roger
Auteur de l'oeuvre originaleEric Holderd'après le roman "Bienvenue parmi nous"
AdaptateurJean Becker
AdaptateurFrançois d' Épenoux
Coproduction StudioCanal
Coproduction France 3 Cinéma
Coproduction ICE3 (Paris)
Coproduction KJB Production
ProducteurLouis Becker
Directeur de productionBernard Bolzinger
Distributeur d'origine StudioCanal Distribution
Directeur de la photographieArthur Cloquet
Ingénieur du sonFrédéric Ullmann
Ingénieur du sonVincent Montrobert
Ingénieur du sonChristophe Vingtrinier
DécorateurThérèse Ripaud
CostumierAnnie Périer-Bertaux
MonteurJacques Witta
MonteurFranck Nakache
RégisseurAmélie Supau
Directeur de castingSylvia Allegre

générique artistique

Patrick Chesnais(Taillandier)
Jeanne Lambert(Marylou)
Miou-Miou(Alice)
Jacques Weber(Max)
Xavier Gallais(le maître d'hôtel)
Raphaëline Goupilleau(la femme de l'agence)
Didier Bénureau(le vendeur)
Urbain Cancelier(le boucher)

Bibliographie

Synopsis

Taillandier n’arrive plus à peindre et sombre dans la dépression. Il achète un fusil. Après avoir été odieux en recevant des cadeaux, il quitte Alice, passe chez son ami Max, qui l’incite à peindre de nouvelles choses et ne comprend pas pourquoi il est déprimé alors qu’il a femme et succès... Près de la maison de sa grand-mère, il ne parvient pas à se tirer une balle dans la tête. Il reprend sa voiture. À un feu rouge, une fille entre dans sa voiture pour aller plus loin. Marylou, 15 ans, vient de se faire "dégager" par sa mère, sa seule famille. Son beau-père bat sa mère et veut la violer. Après une nuit à l’hôtel, Taillandier la ramène chez elle, mais il est frappé par le beau-père. Ils partent au hasard vers la Charente, louent une villa sur l’île d’Oléron, vont au restaurant. Marylou apprécie finalement ce "père" bougon, ces bains de mer, cette liberté dorée. Lui, se remet au dessin sur la plage, oublie ses états d’âme. Une nuit, il retrouve Marylou sur la plage et, grâce à son fusil, la sauve d’une agression. Se reconnaissant sur les croquis, elle l’encourage à peindre et lui propose de partager la vente des dessins... Taillandier découvre dans la presse que la mère de Marylou a été défenestrée par son compagnon, maintenant incarcéré. Il lui propose d’aller la voir à l’hôpital. Il régularise leur situation en l’accueillant chez lui. L’hiver suivant, Max est heureux de constater que son ami a trouvé l’inspiration et vit toujours, heureux, avec Alice. Taillandier ramène Marylou chez sa mère, guérie.
© LES FICHES DU CINEMA 2012
Logo

Exploitation