La Femme-bourreau (1968) Jean-Denis Bonan

Pays de productionFrance
Procédé image35 mm - NB
Durée70 mn
>> Rechercher "La Femme-bourreau" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Denis Bonan
ScénaristeJean-Denis Bonan
ProducteurJean-Denis Bonan
Directeur de la photographieGérard de Battista
Directeur de la photographieGilbert Igel
Ingénieur du sonGérard Delassus
Ingénieur du sonDaniel Ollivier
Compositeur de la musique originaleBernard Vitet
Compositeur de la musique originaleDaniel Laloux
Auteur des chansons originalesDaniel Laloux
Interprète des chansons originalesDaniel Laloux
MaquilleurJoëlle Weissleib
MonteurJean-Denis Bonan
MonteurMireille Abramovici
ScriptMireille Abramovici
Photographe de plateauGilbert Gibdouny

générique artistique

Claude Merlin(Louis Guilbeau)
Solange Pradel(Solange)
Myriam Mézières(Suzy)
Jackie Raynal(Angèle)
Vély Bégard(Cathy)
Alain-Yves Beaujour(le père Jourbeau)
Catherine Deville(Brigitte)
Paul Bonan(l'homme interviewé)
Agnès Bonan(la femme interviewée)
Bernard Bonan(l'étudiant interviewé)
Serge Moati(l'inspecteur Mattei)
Jean-Denis Bonan(un policier)
Jean Rollin(un policier)
Paul Bourron(le policier tué par balle à bout portant)
Gilbert Gibdouny(le laborantin photo)

Bibliographie

Synopsis

1. En ville, la mode est à la scatophagie. Un jeune homme raconte comment il en est arrivé à proposer ses excréments à la bonne société. Faisant partie d'une secte, il est accusé d'avoir ressuscité. Il doit alors suivre un chemin de croix destiné à le ramener vers le ventre maternel. 2. Paris, 1968. On annonce l'exécution d'Hélène Picard, condamnée à mort pour les meurtres de plusieurs jeunes femmes. Louis Guilbeau, bourreau au service de l'État, a appliqué la sentence. À la préfecture, il rencontre Solange Lebas, l'inspectrice ayant été chargée de l'affaire Picard, de qui il se rapproche bientôt. Ils entament une liaison et commencent à vivre ensemble. Parallèlement, de nouveaux meurtres de prostituées ont lieu, étrangement comparables à ceux perpétrés par Picard. La police patrouille dans les quartiers chauds et tend des pièges à la tueuse, décrite comme une grande femme brune. Solange, fatiguée, décide de partir se reposer quelques jours. À la gare, elle rate son train et revient vers l'appartement qu'elle partage avec Louis. Elle voit alors une femme en sortir, puis y retourner. En cachette, Solange voit Louis se travestir en femme, avec robe et perruque noire. Repérée, elle parvient à s'échapper. Le soir, un nouveau piège est tendu par la police, avec la complicité de la secrétaire de Solange, Suzy. Louis, travesti, l'accoste et l'entraîne. Il est traqué toute la nuit. Au petit matin, après avoir tué plusieurs policiers, il se retrouve face à Solange, qui l'abat.
© LES FICHES DU CINEMA 2015
Logo

Exploitation