Les Saveurs du palais (2011) Christian Vincent

Pays de productionFrance
Sortie en France19 septembre 2012
Procédé image35 mm - Couleur
Durée95 mn
>> Rechercher "Les Saveurs du palais" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurChristian Vincent
Assistant réalisateurLaure Prévost
ScénaristeEtienne Comar
ScénaristeChristian Vincent
Auteur de l'oeuvre originaleDanièle Mazet-Delpeuchd'après la vie
Société de production Armada Films
Société de production Vendôme Production (Paris)
Coproduction France 2 Cinéma
Coproduction Wild Bunch (Paris)
Producteur déléguéEtienne Comar
Producteur déléguéPhilippe Rousselet
Directeur de productionJean-Jacques Albert
Distributeur d'origine Wild Bunch Distribution (Paris)
Directeur de la photographieLaurent Dailland
Ingénieur du sonCyril Moisson
Ingénieur du sonVincent Guillon
Ingénieur du sonStéphane Thiébaut
Compositeur de la musique originaleGabriel Yared
DécorateurPatrick Durand
CostumierFabienne Katany
CostumierSandrine Douat
MaquilleurChantal Léothier
MaquilleurAnne-Valérie Chiabaut
CoiffeurJoëlle Dominique
MonteurMonica Coleman
ScriptMarianne Fricheau
RégisseurDidier Carrel
Directeur de castingAurélie Guichard

générique artistique

Catherine Frot(Hortense Laborie)
Jean d' Ormesson(le Président)
Hippolyte Girardot(David Azoulay)
Arthur Dupont(Nicolas Bauvois)
Jean-Marc Roulot(Jean-Marc Luchet)
Arly Jover(Mary)
Brice Fournier(Pascal Lepiq)
Joe Sheridan(John)
Philippe Uchan(Coche-Dury)
Laurent Poitrenaux(Jean-Michel Salomé)
Hervé Pierre(Perrières)
Louis-Emmanuel Blanc(Arnaud Fremier)
David Houri(David Epenot)
Nicolas Chupin(Anthony)

Bibliographie

Synopsis

Mary, une journaliste australienne, fait un reportage sur une base scientifique en Antarctique. Rapidement, elle s’intéresse à Hortense, la cuisinière française, dont elle apprend qu’elle a travaillé pour le président de la République. Quatre ans plus tôt, en effet, un fonctionnaire d’État vient chercher Hortense dans son Périgord, pour la conduire à l’Elysée. Elle découvre alors les sous-sols du palais, les règles du protocole, la cuisine centrale - qui, virile et jalouse, lui est hostile - et puis sa cuisine particulière, où elle sera assistée d’un jeune pâtissier : Nicolas. Hortense impose vite son style. Enfin, le Président demande à la rencontrer. Il parlent longuement cuisine, et Hortense obtient de lui l’autorisation de choisir elle-même ses fournisseurs. Pour un banquet familial, le Président commande à Hortense un menu spécial. Elle s’y emploie avec coeur. Mais le clou de son menu (une forme rare de fromage blanc) lui est refusé pour éviter un incident diplomatique avec la cuisine centrale, en charge du dessert. Le personnel de l’Élysée est remanié. L’ambiance change. On demande à Hortense de justifier ses dépenses. Puis on lui apprend qu’elle devra composer les menus du Président en association avec deux diététiciens. De plus en plus, Hortense se sent bridée et tenue à l’écart. Elle écrit au Président une lettre d’adieu, puis quitte l’Élysée. À présent, c’est sa dernière soirée en Antarctique. Après une émouvante fête d’adieu, elle part vers une nouvelle vie : patronne d’une truffière en Nouvelle Zélande.
© LES FICHES DU CINEMA 2012
Logo

Exploitation