Quelques heures de printemps (2011) Stéphane Brizé

Pays de productionFrance
Sortie en France19 septembre 2012
Procédé image35 mm - Couleur
Durée108 mn
>> Rechercher "Quelques heures de printemps" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurStéphane Brizé
Assistant réalisateurEmile Louis
ScénaristeFlorence Vignon
ScénaristeStéphane Brizé
Société de production TS Productions (Paris)
Coproduction Arte France Cinéma
Coproduction F comme Film (Paris)
ProducteurMiléna Poylo
ProducteurGilles Sacuto
CoproducteurJean-Louis Livi
Directeur de productionChristophe Desenclos
Distributeur d'origine Diaphana (Paris)
Directeur de la photographieAntoine Héberlé
Ingénieur du sonFrédéric de Ravignan
MixeurEmmanuel Croset
MixeurHubert Teissedre
Compositeur de la musique originaleNick Cave
Compositeur de la musique originaleWarren Ellis
DécorateurValérie Saradjian
CostumierAnn Dunsford
MaquilleurStéphanie Selva
CoiffeurJean-Marie Cuvilo
MonteurAnne Klotz
ScriptMarion Pin
RégisseurKim Nguyen
Directeur de castingBrigitte Moidon
Photographe de plateauMichaël Crotto

générique artistique

Vincent Lindon(Alain Evrard)
Hélène Vincent(Yvette Evrard)
Emmanuelle Seigner(Clémence)
Olivier Perrier(Monsieur Lalouette)
Sylvie Jobert(l'employée de Pôle Emploi)
Ludovic Berthillot(le copain)
Silvia Kahn(le docteur Mathieu)
Jean-Luc Borgeat(le responsable de l'association)
Véronique Montel(l'accompagnante de l'association)
Abdoulaye Dramé
Axel Beasse
Véronique Leclair

Bibliographie

Synopsis

Alain vient de sortir de prison. Il loge chez sa mère Yvette, et recherche du travail. Un soir, il boit un verre chez Monsieur Lalouette, un voisin, très proche d’Yvette. Ils parlent du passé, et Alain regrette d’avoir fait passer de la drogue dans son camion lorsqu’il était routier. Il finit par trouver un travail dans une entreprise de tri de déchets, tandis que sa mère, atteinte d’un cancer au cerveau, passe des examens médicaux. Les rapports entre eux deux s’enveniment. Un soir, au bowling, il rencontre Clémence, avec qui il entame une relation. Par ailleurs, il découvre que sa mère s’est inscrite à un programme de suicide assisté en Suisse. Suite à un accrochage très violent avec elle, il va s’installer chez Lalouette. Alain arrête brusquement de fréquenter Clémence, notamment parce qu’il ne veut pas parler de son passé. Lalouette tente tour à tour de convaincre Alain puis Yvette de se réconcilier. Finalement, Yvette fait avaler du poison à son chien : c’est le prétexte pour se retrouver avec son fils, chez le vétérinaire. Alain retourne vivre chez elle. Ils vont ensemble chez le médecin, qui leur annonce qu’Yvette n’a plus que quelques semaines à vivre. Ils reçoivent le personnel de l’association suisse. Au supermarché, Alain croise Clémence par hasard : il lui avoue enfin son passé, mais la relation est brisée. Alain accompagne sa mère en Suisse. Dans une maison, elle prend des cachets, puis se couche. Juste avant de mourir, elle enlace son fils, passionnément.
© LES FICHES DU CINEMA 2012
Logo

Exploitation