Only God Forgives (2012) Nicolas Winding Refn

Only God Forgives

Pays de productionEtats-Unis ; France ; Danemark
Sortie en France22 mai 2013
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn
>> Rechercher "Only God Forgives" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurNicolas Winding Refn
ScénaristeNicolas Winding Refn
Société de production Space Rocket Nation (Copenhagen)
Société de production Motel Movies (Los Angeles)
Société de production Wild Bunch (Paris)
Coproduction Film i Väst (Trollhättan)
Coproduction Bold Films (Los Angeles)
Coproduction Nordisk Film Shortcut (Copenhagen)
ProducteurLene Borglum
ProducteurSidonie Dumas
ProducteurVincent Maraval
CoproducteurJessica Ask
CoproducteurJacob Jarek
Producteur associéRyan Gosling
Producteur associéChristophe Riandee
Producteur associéBrahim Chioua
Producteur associéTom Quinn
Producteur associéJason Janego
Producteur associéMichel Litvak
Producteur associéDavid Lancaster
Producteur associéGary Michael Walters
Producteur associéMatthew Read
Producteur associéThor Sigurjonsson
Producteur associéYves Chevalier
Directeur de productionJohnny Andersen
Distributeur d'origine Wild Side Films
Distributeur d'origine Le Pacte (Paris)
Directeur de la photographieLarry Smith
Ingénieur du sonKristian Eidnes Andersen
Ingénieur du sonEddie Simonsen
Compositeur de la musique originaleCliff Martinez
DécorateurBeth Mickle
MaquilleurPateera Puttisuraset
MonteurMatthew Newman
Directeur de castingDes Hamilton
Directeur de castingRaweeporn Srimonju Jungmeier
Coordinateur des effets visuelsMartin Madsen

générique artistique

Ryan Gosling(Julian)
Kristin Scott Thomas(Crystal)
Vithaya Pansringarm(Chang)
Yayaying Rhatha Phongam(Maï)
Gordon Brown(Gordon)
Tom Burke(Billy)
Byron Gibson

Bibliographie

Synopsis

À Bangkok, en couverture d’un trafic de drogue, Julian organise des combats de boxe. Un soir, son frère, Billy, massacre une jeune prostituée. L’inspecteur Chang l’arrête et le remet au père de la jeune fille, qui le tue. À l’aide d’un sabre, Chang lui tranche la main. Chang, qui vit seul avec sa petite fille, chante dans un karaoké. Julian débusque l’assassin de Billy, mais renonce à le tuer en entendant ses explications. Crystal, la mère de Julian et Billy, atterrit à Bangkok pour rapatrier le cadavre de ce dernier. Elle fait tuer le père de la prostituée. Lorsqu’elle apprend le rôle de Chang, elle engage Byron, patron d’une maison close, pour l’éliminer. Celui-ci forme une équipe, qui attaque l’inspecteur dans un bar. Chang en réchappe et, capturant un de ses agresseurs, remonte jusqu’à Byron. Avant de tuer ce dernier, il le torture jusqu’à ce qu’il donne le nom de Crystal. Julian demande à Mai, une prostituée avec laquelle il entretient une relation platonique, de tenir le rôle de sa petite amie lors d’un dîner avec sa mère. Celle-ci ordonne à Julian de tuer Chang. Il le combat à mains nues et perd l’affrontement. Pendant que Chang retrouve Crystal à son hôtel, Julian se rend au domicile de l’inspecteur. Chang tue Crystal, qui lui révèle que Julian a dû quitter les États-Unis après avoir tué son père. Julian épargne la fille de Chang. À l’hôtel, il plonge ses mains dans le cadavre de sa mère. Puis l’inspecteur lui tranche les mains. Le soir, Chang chante au karaoké.
© LES FICHES DU CINEMA 2013
Logo

Exploitation