Les Beaux jours (2012) Marion Vernoux

Pays de productionFrance
Sortie en France19 juin 2013
Procédé image35 mm - Couleur
Durée93 mn
>> Rechercher "Les Beaux jours" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMarion Vernoux
Assistant réalisateurAriel Sctrick
ScénaristeMarion Vernoux
ScénaristeFanny Chesnel
Auteur de l'oeuvre originaleFanny Chesneld'après le roman "Une jeune fille aux cheveux blancs"
Société de production Les Films du Kiosque (Paris)
Société de production 27.11 Production (Paris)
Coproduction Direct Cinéma
ProducteurFrançois Kraus
ProducteurDenis Pineau-Valencienne
ProducteurJuliette Favreul-Renaud
Directeur de productionHervé Duhamel
Distributeur d'origine Le Pacte (Paris)
Directeur de la photographieNicolas Gaurin
Ingénieur du sonMichel Casang
Ingénieur du sonElisabeth Paquotte
Ingénieur du sonDominique Gaborieau
Compositeur de la musique originaleQuentin Sirjacq
DécorateurYann Dury
CostumierMarité Coutard
MonteurBenoît Quinon
ScriptChristelle Meaux
Directeur de castingRichard Rousseau

générique artistique

Fanny Ardant(Caroline)
Laurent Lafitte(Julien)
Patrick Chesnais(Philippe)
Jean-François Stévenin(Roger)
Fanny Cottençon(Chantal)
Catherine Lachens(Sylviane)
Alain Cauchi(Jacky)
Marie Rivière(Jocelyne)
Marc Chapiteau(Hugues)
Feodor Atkine(Paul)
Olivia Côte(Lydia)
Emilie Caen(l'hôtesse)
Eléonore Bernheim(Lise)
Maud Le Guenedal(Rebecca)
Roman Tabar-Nouval(Arthur)
Melody Bramli(Sidonie)
Paule Zajdermann(Sarah)
Marceline Loridan-Ivens(l'octogénaire)
Jeanne Audiard(Anaïs)
Claire Castillon(le professeur de poterie)
Francis Leplay(le professeur d'oenologie)
Fanny Chesnel(la guide)
Hortense Gelinet(l'anglaise)
Sylvie Degryse(Ségolène)
Eric Leblanc(Richard)
Marie Boissard(Christine)
José Fumanal(Bernard)

Bibliographie

Synopsis

Dunkerque. Dentiste, comme Philippe, son mari, Caroline, toujours belle et pleine de vitalité, vient de prendre sa retraite. Lise et Rebecca, ses filles, l’ont inscrite aux «Beaux Jours», un club de retraités, qu’elle quitte aussitôt après avoir subi un caricatural cours de théâtre. Mais ses démêlés avec son ordinateur la poussent à y retourner pour faire appel au savoir de Julien, animateur informatique du club. Il la courtise, elle n’est pas indifférente à son charme et à sa jeunesse... Caroline retourne aux «Beaux Jours», participe aux ateliers de poterie ou d’oenologie, sympathise avec plusieurs membres : l’accorte Chantal, toujours dévoreuse d’hommes, le bon copain Roger... Après avoir hésité, elle devient la maîtresse de Julien, et décide dès lors de vivre une vie nouvelle. Elle n’est plus la même chez elle avec Philippe, oubliant ses «devoirs» de maîtresse de maison, ni avec ses filles, ni avec ses petits-enfants qui l’indiffèrent. Sa liaison avec Julien devient intense. Elle découvre qu’il n’a jamais cessé d’avoir des aventures, avec des jeunes femmes de son âge, ce qu’elle accepte mal. Julien revendique sa liberté, mais semble lui aussi très attaché à Caroline. Philippe a découvert leur relation : il ne fait pas de scène, mais est profondément affecté. Julien veut emmener Caroline en Angleterre. Elle va partir avec lui, mais à l’aéroport, après avoir devisé avec une étonnante vieille dame, elle laisse sa place à une jeune femme. Elle retrouvera Dunkerque, Philippe et ses amis des «Beaux Jours».
© LES FICHES DU CINEMA 2013
Logo

Exploitation