For Greater Glory : The True Story of Cristiada (2012) Dean Wright

Cristeros

Pays de productionMexique
Sortie en France14 mai 2014
Procédé image35 mm - Couleur
Durée143 mn
>> Rechercher "For Greater Glory : The True Story of Cristiada" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurDean Wright
Réalisateur seconde équipeÁlvaro Curiel
Assistant réalisateurRené Villarreal
Assistant réalisateurMaría Raquel Dioni
ScénaristeMichael Love
Société de production Dos Corazones Films (México)
Société de production NewLand Films
ProducteurPablo Jose Barroso
Producteur exécutifSandra Solares
Directeur de productionCarlos Taibo
Distributeur d'origine Saje Distribution
Opérateur steadycamGerardo Manjarrez
Ingénieur du sonDane A. Davis
Compositeur de la musique originaleJames Horner
Créateur des décorsSalvador Parra
Directeur artistiqueEzra Buenrostro
DécorateurDaniela Rojas
CostumierMaría Estela Fernández
MaquilleurAlfredo Garcia
CoiffeurCarla Tinoco
MonteurRichard Francis-Bruce
MonteurMike Jackson
RégisseurJorge Eduardo Ramírez
Directeur de castingDianne Crittenden
Directeur de castingKaren Rea
Directeur de castingManuel Teil
Coordinateur des effets spéciauxAlejandro Vázquez
Coordinateur des effets visuelsTara C. Beavers
CascadeurJulian Bucio
Photographe de plateauHana Matsumoto
Photographe de plateauDiego Villasenor

générique artistique

Andy Garcia(Enrique Gorostieta)
Oscar Isaac(Victoriano Ramirez, dit Quatorze)
Catalina Sandino(Adriana)
Santiago Cabrera(le père Vega)
Rubén Blades(le président Calles)
Bruce McGill(le président Coolidge)
Adrian Alonso(Lalo)
Eva Longoria(Tulita Gorostieta)
Peter O'Toole(le père Christopher)
Eduardo Verástegui(Anacleto Gonzales Flores)
Mauricio Kuri(José)
Nestor Carbonell(le maire Picazo)
Karyme Lozano(la mère de José)
Bruce Greenwood(l'ambassadeur Dwight Morrow)
Patricia Garza(Fernanda Gonzales Flores)
Alan Ramirez(Gustavo Gonzales Flores)
Estefania Alejandra(Yolanda Gonzales Flores)
Raúl Adalid(le père Robles)
Erando González(La Guada)
Jorge Luis Moreno(Pablo)
Ignacio Guadalupe(l'évêque Pascual Diaz)
María Fernanda Urdapilleta(Sandra Gorostieta)
Martha Cecilia Flores(Luz Maria Gorostieta)
Carlos Álvarez(le sergent)
Fernando Moya(le banquier)
Raúl Mendez(Miguel Gomez Loza)
Tina French(le vieille dame)
Ilse Zamarripa(Marilena)
Guillermo Larrea(le sergent Humberto)
Horacio Garcia Rojas(Flaco)
Harold Torres(un soldat)
Tizoc Arroyo(un soldat)
Ricardo Lorenzana(Ceniceros)
Jorge Urzúa(le capitaine Quintana)
Israel Islas(le lieutenant de Gorostieta)
Roger Cudney(le secrétaire d'état Kellogg)
Joe Drago(l'homme d'affaires américain)
Joaquín Garrido(le ministre Amaro)
Jorge Adrián Espíndola(Miguel)
Simón Guevara(le policier)
Juan Carlos Montes-Roldan(le général Pedroza)
Paulo Galindo(le chef des services secrets)
Alma Martinez(Madame Vargas Gonzales)
Milton Cortez(Jorge Vargas Gonzales)
Andrés Montiel(Florentino Vargas Gonzales)
Lucia Pailles(Marta)
Margarita Wynne(l'employée de l'ambassade)
René Campero(un général fédéral)
Miguel Couturier(un général fédéral)
Ulises Nieto(Lorenzo)
Luis Rosales(le soldat fédéral)
Rodrigo Corea(le messager)
Moises Suárez(l'évêque)
Giovanna Acha Aleman(la compagen d'Adriana)
Eduardo Gleason(le sergent Sánchez)
Metztli Adamina(la mère du garçon)

Bibliographie

Synopsis

Mexique, 1926. Le président Calles promulgue une loi réprimant de façon drastique les pratiques religieuses. Le père Christopher, partisan d’une résistance pacifique, prend le jeune José sous son aile. De manifestation en pétition, les catholiques expriment leur mécontentement. En réaction, l’armée se livre à des massacres au sein même des églises, et le père Christopher est fusillé sous les yeux de José. L’opposition, qui compte dans ses rangs l’intrépide Victoriano, vire à la lutte armée. Fort du soutien de sa femme, Tulita, fervente catholique, Enrique Gorostieta, industriel athée et ancien général, accepte d’en prendre le commandement. José rejoint les rangs des insurgés. Enrique se prend aussitôt d’affection pour l’enfant.Les exactions punitives se multiplient, à la suite d’une opération des Cristeros ayant fait de nombreuses victimes civiles. Militante de la première heure, Adriana assiste à l’assassinat de son ami Anacleto. Victoriano et ses hommes tombent dans une embuscade, mais sont secourus par Enrique. Lors d’une bataille, José disparaît. Victoriano périt au combat. Pendant ce temps, l’ambassadeur des États-Unis, dont les concessions pétrolières au Mexique sont remises en cause par Calles, tente de négocier l’arrêt des combats. Capturé par l’armée, José, refusant de renier sa foi, est torturé puis abattu. Au cours d’un ultime assaut, Enrique meurt en héros. En 1929, un décret autorise à nouveau la pratique du culte catholique.
© LES FICHES DU CINEMA 2014
Logo

Exploitation